Bibliothèque Albert-Jean Guibert

vendredi 18 octobre 2019 à 14h00
Hôtel Ambassador - 16 boulevard Haussmann, 75009 Paris
Images du lot disponibles
2
Estimation
4,000 - 5,000 euros
Specialité
Autres thèmes
LORRIS (Guillaume de) et Jean de MEUNG. Le Rommant de la rose nouvellement reveu...

LORRIS (Guillaume de) et Jean de MEUNG. Le Rommant de la rose nouvellement reveu et corrigé oultre les précédantes impressions. Imprimé à Paris pour Guillaume Le Bret, l’an mil cinq cens XXXVIII (1538). In-8 (162 x 95 mm), veau brun, dos à nerfs orné, double encadrement de filets à froid sur les plats, fleurons d’angle et dauphin central dorés, tranches dorées (Reliure de l'époque).

« Édition très rare, en caractères gothiques » (Hector de Backer), bien complète du dernier feuillet avec la grande marque de l'imprimeur. Seconde édition in-8 du Roman de la Rose ; revue par Pierre Marot, imprimée par Guillaume Le Bret, elle fut partagée entre dix libraires et porte soit la date de 1537, soit la date de 1538, mais il s’agit de la même édition. C’est la dernière du XVIe siècle, la prochaine ne paraîtra qu’en 1735. Imprimée en caractères gothiques sur une colonne, de 30 lignes à la page, elle est ornée de 47 gravures sur bois dans le texte. Ces gravures s’inspirent de celles parues dans la première édition de 1529. Elles ont toutes le mérite de suivre de très près ce texte qui reste l’un des grands ouvrages littéraires du Moyen-Âge français, dont le souvenir a été perpétué jusqu’en pleine Renaissance. Un des exemplaires du petit nombre dont Guillaume Le Bret fut l’imprimeur et le libraire. Celui-ci, grand de marges (hauteur 162 mm), dépasse l’exemplaire de Backer réputé pour ses dimensions et ainsi décrit (1926, I, n°126) : « Précieux exemplaire à peine rogné – hauteur 157 millimètres ». Très beau volume, un des rares conservé dans son veau ancien. Fines restaurations aux angles et aux coiffes. Bechtel, G-383.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.