Lettres & Manuscrit Autographes

mercredi 16 décembre 2015 à 14h00
Salle Rossini - 7, rue Rossini 75009 Paris
Images du lot disponibles
265
Estimation
200 - 250 euros
Specialité
Autres thèmes
Louis-Emmanuel-Henri-Alexandre de Launay, comte d’ANTRAIGUES (1753-1812) député ...
Louis-Emmanuel-Henri-Alexandre de Launay, comte d’ANTRAIGUES (1753-1812) député de la noblesse du Vivarais aux États Généraux, il émigra et devint un redoutable espion et agent secret (et double) dans l’Europe de l’émigration, avant d’être assassiné avec sa femme, la cantatrice Saint-Huberty. L.A.S., 15 décembre [1803 ?] ; 1 page et demie in-4. Il a reçu un billet de Francis Drake (ambassadeur de Londres à la Cour de Bavière), mais il est bien décidé à ne rien faire et ne peut adopter le plan que lui propose son destinataire ; il attend une lettre de M. Wilkam et ne fera « pas un pas jusques à ce que je laie reçue ou que j’ai vu des pouvoirs du roi de France soit en vos mains soit en celles de M. de M. [...] je prens sur moi la resolution de ne plus tourmenter quelqun qui me fait refus sur refus à chaque demande et qui a pris son parti. Hier vous et moi avons fait le dernier acte de devouement, il est trop dur pour y revenir, pour moi tout est dit, et je le signe je ny reviens plus »... Il ajoute : « Si vous navez pas besoin du passeport il le faut renvoyer à Cottini afin que dans l’occasion il men accorde dautres »... On joint une P.S. par Joseph Berlieri, évêque de Côme, 29 décembre 1791 (page in-4, cachet de cire rouge), certificat en latin attestant le mariage secret du comte d’Antraigues avec Mlle Clavel (la Saint-Huberty) ; et une L.A.S. de l’officier chouan Jean-François-Edme Le Paige de Bar, Londres 17 juin [1811], au comte d’Antraigues, à propos de Dumouriez et de la flotte d’observation de Rochefort.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.