LIVRES ANCIENS – XXe SIÈCLE (de trois bibliothèques : LANDAU-FINALY, CHÂTEAU D’A***, J. D. et à divers)

jeudi 12 décembre 2019 à 14h15
Hôtel Ambassador - 16 boulevard Haussmann, 75009 Paris
Images du lot disponibles
129
Résultat
2,125 euros
Specialité
Autres thèmes
[MANUSCRIT]. [SAUVEUR (Joseph)]. Abrégé de mechanique. S.l.n.d. [XVIIIe siècle]....

[MANUSCRIT]. [SAUVEUR (Joseph)]. Abrégé de mechanique. S.l.n.d. [XVIIIe siècle]. In-4, maroquin rouge, triple filet, fleurs de lis aux angles et armoiries au centre (découpées), dos orné de fleurs de lis, dentelle intérieure, doublure et gardes en papier doré et colorié, tranches dorées (Reliure de l'époque).

Précieuse copie manuscrite de ce manuel pédagogique composé par le physicien Joseph Sauveur, le fondateur de l'acoustique musicale.

Professeur de mathématiques au Collège de France et membre de l’Académie des sciences, Joseph Sauveur (1653-1716) fut également professeur de mathématiques des trois fils du Grand Dauphin, les ducs de Bourgogne, d’Anjou et de Berry.

L'ouvrage, divisé en quatre parties, comprend 157 pp. calligraphiées avec soin, encadrées d'un double filet noir et ornées d'un titre-frontispice et de fleurons, bandeaux, lettrines et culs-de-lampe artistement exécutés à l'encre de Chine et au lavis.

L'illustration scientifique se compose de vingt-six planches manuscrites en coloris d'époque, repliées à la suite de chacune des parties, contenant de nombreux diagrammes et figures de machines, poulis, vis, moulins, etc.

Cet Abrégé de mechanique n'a jamais été publié, mais il a circulé sous forme manuscrite, ce dont témoignent les différentes copies conservées dans les dépôts publics, réalisées par différents scribes, avec un nombre de planches variable (Sainte-Geneviève, ms 3510 ; Mazarine, ms 3674 ; Sorbonne, ms 1075 ; bibl. Diderot de Lyon, 1R137225).

Exemplaire aux armes du régent Philippe d'Orléans (1674-1723), duc d'Orléans, dont les armoiries et les fleurs de lis ornant les plats de la reliure ont été découpées, probablement à la Révolution. Les armes de la maison d'Orléans figurent dans le bandeau armorié de la p. 9.

Un mors fendillé, bords des derniers feuillets légèrement effrangés.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.