Livres illustrés modernes et reliures originales

jeudi 24 octobre 2019 à 14h00
Hôtel Ambassador - 16 boulevard Haussmann, 75009 Paris
Images du lot disponibles
86
Estimation
1,000 - 1,200 euros
Specialité
Autres thèmes
MÉRIMÉE (Prosper). Chronique du règne de Charles IX. Paris, Testard, 1889. In-4,...
MÉRIMÉE (Prosper). Chronique du règne de Charles IX. Paris, Testard, 1889. In-4, maroquin bleu roi, jeu de filets dorés, dos orné de même, tranches dorées sur témoins, encadrement intérieur de même maroquin orné d'un semis de fleurs de lis dorées, doublure de maroquin rouge encadrée d'un listel de maroquin bleu, gardes de moire bleue, doubles gardes, couverture et dos (Affolter). Édition ornée de 110 compositions gravées sur bois in texte par Édouard Toudouze. Tirage de grand luxe à 100 exemplaires, celui-ci, le n°9, un des 50 sur japon impérial contenant un état supplémentaire sur japon des bois et, comme les 10 premiers, une aquarelle (13 x 16 cm) peinte sur le faux-titre La Leçon de guitare et signée de Toudouze. L'illustration reprend celle se trouvant à la p. 165. Exemplaire enrichi : - de la suite des 8 eaux-fortes de Toudouze publiée à part en 1890 avec une nouvelle préface de Francisque Sarcey. Tirage à 100 exemplaires sur grand papier, celui-ci une des 50 de tête sur japon comportant 4 états des eaux-fortes, dont 3 avant la lettre, en sanguine, en noir et l'état pur. Ces planches ont été placées ici face au texte correspondant ; le titre et la préface de Sarcey ont été reliés en tête de l'ouvrage. - d'une aquarelle originale d'Édouard Malassis pour un projet de lettrine (7,5 x 7 cm). Belle reliure doublée au décor classique de Paul Affolter. On joint une L.A.S. de Prosper Mérimée, en date du 7 mars à Cannes, 1 p. in-8 : « Cher Monsieur, Je suis toujours ici fort souffreteux et j'attends pour revenir à Paris que les rigueurs de votre hiver soient un peu appaisées [sic]...». Mérimée, à partir de 1856 passait les hivers à Nice puis Cannes, dont le climat convenait mieux à son état asthmatique que celui de Paris. Il mourût à Cannes le 23 septembre 1870.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.