2006-2016

Live Auction
starts: May 24, 2016 @ 02:30 PM
Hôtel Ambassador - 16 boulevard Haussmann, 75009 Paris
Available lot photos
28
Result
10,370 euros
Speciality
Other specialist areas
HEURES de Nostre Dame a l'usage de Rome, selon la reformation de nostre S. Pere ...

HEURES de Nostre Dame a l'usage de Rome, selon la reformation de nostre S. Pere Pape Pie V. Pour la Congregation roiale des Penitens de l'Annonciation de nostre Dame. Paris, Jamet Mettayer, 1583. In-4 (255 x 192 mm), maroquin fauve, double filet doré, emblème du Saint-Esprit doré aux écoinçons, ovale central cerné de doubles filets entourant la devise évangélique Pœnitentiam agite, appropinquabit regnum cœlorum contenant, sur le premier plat, un médaillon doré représentant l'Annonciation avec la légende Ave gratia plena et, sur le second plat, de grandes armoiries dorées, dos lisse muet orné de fleurs de lis et de doubles filets dorés, tranches dorées (Reliure de l'époque).

Édition originale de ce beau livre d'heures à l'usage de la confrérie des pénitents blancs de l'Annonciation Notre-Dame, congrégation fondée par Henri III le 20 mars de cette même année 1583.

L'ouvrage est imprimé en rouge et noir et orné de petites gravures sur bois signées I. L. B. et de jolies vignettes en taille-douce non signées, dont une sur le titre.

On a ajouté à l'exemplaire, en fin de volume : Les Psalmes & cantiques qu'on chante en la chapelle de la congregation en certains jours. Paris, Adrian le Roy & Robert Ballard, 1583. Ce fascicule forme 36 pp. de musique notée, tirées en rouge et noir et ornées d'une vignette sur cuivre.
On ne recense que quatre exemplaires de cette édition dans les dépôts publics français (BnF, BSG, Mazarine).

Superbe exemplaire réglé dans une belle reliure de l'époque en maroquin fauve aux armes du roi Henri III et aux emblèmes des Pénitents blancs.

Henri III (1551-1589), donnant dans une religiosité exacerbée et subissant le sursaut de la Contre-Réforme, fonda dès 1583 plusieurs fraternités de pénitents avec l'objet de préparer ses membres à la bonne mort. Ces congrégations ont commandité l'impression d'ouvrages de spiritualité qui furent parfois reliés et ornés d'emblèmes par de grands maîtres, tels Clovis Ève et Georges Drobet. « La présence des armoiries de France au dos des volumes, écrit Paul Culot (Hobson-Culot, n°64), s'explique par les relations privilégiées qui liaient les membres de ces confréries de pénitents à leur fondateur ; les reliures frappées à ces armes n'ont toutefois jamais appartenu au roi Henri III ».

Il pourrait s'agir de l'exemplaire de Catherine de Médicis, d'après une mention manuscrite de l'époque inscrite sur le titre : Pour la Roine, Mere du Roy. La BnF conserve l'exemplaire du roi dans une reliure semblable, comportant en plus sa devise : Spes mea Deus (Lacombe, n°473).

On joint une lettre manuscrite d'Henri, duc d'Anjou, futur roi Henri III, au baron de Fourquevaux, ambassadeur à la cour d'Espagne, datée du 27 décembre 1571 à Amboise (dix lignes, plus la formule, la signature et l'adresse au verso, sur un feuillet in-folio monté en tête du volume). Le quantième du mois, la formule finale Vostre bon amy et la signature Henry sont autographes. Provient des archives du château de Fourquevaux.

De la bibliothèque Assemat (1977, n°87).

Discrètes restaurations sur les mors et la coiffe supérieur, petite usure sur un coin.

Bohatta, n°1294 – Lacombe, nos 473-475.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.