Lettres et manuscrits & Bibliothèque Victor Segalen

Live Auction with pre-bidding
pre-bidding:
Live Auction : June 29, 2021 @ 02:00 PM
Vente en salle : LIBRAIRIE GIRAUD-BADIN 22 rue Guynemer 75006 Paris
Available lot photos
4
Result
375 euros
Speciality
Non précisé
Theme
autographes
MARGUERITE DE FRANCE.
Pièce signée « Marguerite de France » en qualité de duchesse de Berry.

Romans [actuellement Romans-sur-Isère], 18 août 1564. 1 p. in-folio oblong étroit sur parchemin, manques marginaux et coupure centrale atteignant quelques mots sans entraver la lecture, sceau manquant ; encadrement sous verre.
Lettres patentes de provision pour l'office de lieutenant général civil et criminel du bailli de Berry, octroyées à Guillaume Regnier :
« ... Comme l'office de lieutenant general du bailly de Berry au siege de Bourges soit depuys demy an ença vaccant par le trespas de feu Me Jacques Jaubert, au lieu duquel soit besoing et trés requis et necessaire pour le bien de nostre justice de y pourveoir quelque personnaige de qualité et suffisance requise, savoir faisons que pour le bon et louable rapport que faict nous a esté de la personne de nostre cher et bien amé Me Guillaume Regnyer, et de ses sens, suffisance, literature, loyaulté, preudhommie, experiance et bonne dilligence, icelluy pour ces causes et en ensuyvant nostre pouvoir avons donné et octroyé, donnons et octroyons par ces presentes ledict office de lieutenant general de nostre bailly de Berry au siege de Bourges que soulloit tenir et exercer ledit feu Me Jacques Jaubert... »
Marguerite de France se trouvait alors, avec son mari le duc de Savoie, auprès de son neveu Charles IX qui poursuivait son « grand tour » de France avec Catherine de Médicis.–Fille de François Ier et de Claude de France, Marguerite de France (1523-1574) reçut le duché de Berry en apanage en 1549 et le conserva après son mariage en 1559 avec le duc Emmanuel-Philibert de Savoie. Intelligente et fine politique, elle épaula celui-ci dans ses négociations politiques avec la France, contribuant à pacifier les relations entre les deux pays, et, quoique catholique convaincue, joua un rôle modérateur vis-à-vis des protestants. Elle fut par ailleurs très liée aux milieux littéraires.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.