Bibliothèque Bernard Brochier

vente live: mercredi 25 novembre 2015 à 14h30
Hôtel Ambassador - 16 Boulevard Haussmann, 75009 Paris
Images du lot disponibles
40
Résultat
7,500 euros
Specialité
Autres thèmes
LA FONTAINE (J.). Fables choisies… À Paris, s. n., 1743, 2 vol. – Contes et nouv...

LA FONTAINE (J.). Fables choisies… À Paris, s. n., 1743, 2 vol. – Contes et nouvelles en vers… À Londres, s. n., 1743, 2 vol. – Œuvres diverses… À Paris, Chez Jean-Luc Nyon Père, 1744, 4 vol. ; ens. 8 vol. petit in-12, maroquin citron, jeu de filets autour des plats, dos lisses ornés, doublure et gardes de tabis rose, roulette intérieure dorée, tranches dorées sur marbrure (Relié par Padeloup Relieur du Roi).

Un frontispice de Picart gravé par Fessart pour les Fables choisies.Un frontispice, deux vignettes de titre et un bandeau, répété aux deux tomes, l’ensemble non signé, pour les Contes.Un portrait de La Fontaine gravé par Pinssio d’après Hyacinthe Rigaud, 4 vignettes de titre et 4 bandeaux non signés, pour les Œuvres diverses. Superbe exemplaire.

Il propose une intéressante réunion des œuvres de Jean de La Fontaine, uniformément reliées à l’époque pour un bibliophile exigeant par Antoine-Michel Padeloup, avec son étiquette à l’adresse « Place Sorbonne à Paris ».Le plus célèbre des Padeloup (1685-1758), que l’on nommait le Jeune, reçut le brevet de relieur du roi en 1733.

Il se vit confier en particulier le soin d’habiller les publications somptuaires de la royauté qu’il para de dentelles d’une grande richesse décorative. Il fut l’un des relieurs les plus actifs du Paris de Louis XV et travailla pour tous les bibliophiles de son temps.Dimensions : 144 x 82 mm.Provenance : cote de rangement du XIXe siècle, au crayon, au recto du premier feuillet des premiers tomes de chaque série.

Tchemerzine, p. 872 (Fables choisies), p. 898 (Œuvres diverses : pour l’édition Didot de 1729) ; Rochambeau, pp. 29, n° 77 (Fables choisies : notre exemplaire est conforme à celui de l’Arsenal (NF 4316), 2 faux-titres au t. II et privilège du t. I reporté à la fin du t. II), pp. 521-522, n° 69 (Contes et nouvelles : « édition imprimée en France, sans doute par Cazin »), pp. 619-620, n° 44 (Œuvres diverses : pour un exemplaire à l’adresse du libraire Michel-Antoine David. « Cette édition est une réduction de l’édition Didot de 1729. […] De nombreux librairies furent associés au privilège ») ; Thoinan (E.), Les Relieurs français, Huard et Guillemin, 1893, pp. 362-367 ; Devauchelle (R.), La Reliure en France, II, Rousseau-Girard, 1960, pp. 37-45.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.