Bibliothèque Bernard Brochier

mercredi 25 novembre 2015 à 14h30
Hôtel Ambassador - 16 Boulevard Haussmann, 75009 Paris
Images du lot disponibles
19
Résultat
1,875 euros
Specialité
Autres thèmes
LA ROCHEFOUCAULD (François, duc de). Réflexions ou sentences et maximes morales....

LA ROCHEFOUCAULD (François, duc de). Réflexions ou sentences et maximes morales. À Paris, Chez Claude Barbin, 1678, petit in-12 de 4 ff. lim., 195 pp. et 13 pp. n. ch., maroquin janséniste lavallière, dos à nerfs ornés, roulette intérieure dorée, tranches dorées sur marbrure (Trautz-Bauzonnet).

Cinquième édition, en partie originale, de ces aphorismes que François VI, duc de La Rochefoucauld (1613-1680), remania et enrichit à plusieurs reprises, au gré de ses réflexions successives.Contenant 504 maximes, elle est la dernière à avoir été augmentée du vivant de l’auteur.

Exemplaire ayant appartenu à l’homme politique Louis Barthou (1862-1934).

Plusieurs fois ministre, il mourut lors de l’attentat contre le roi Alexandre Ier de Yougoslavie, alors que ministre des Affaires étrangères, il était venu l’accueillir à Marseille, le 9 octobre 1934.

On lui doit de nombreux travaux historiques qui le firent élire à l’Académie française en 1918.Bibliophile fameux, il avait constitué une importante bibliothèque littéraire pour laquelle il fit travailler les meilleurs relieurs de son temps.

L’exemplaire fut établi par Georges Trautz (1808-1879), certainement après que son beau-père et associé, Antoine Bauzonnet, se soit retiré en 1851.Dos légèrement plus clair. Sans le feuillet blanc du début.

Dimensions : 156 x 83 mm.Provenances : Louis Barthou (Cat. II, 1935, n° 502 « édition complète, la dernière publiée du vivant de l’auteur »), avec son ex-libris ; Louis Gallavardin, médecin et cardiologue lyonnais, promoteur de l’électrocardiographie, avec son ex-libris.Tchemerzine, IV, p. 42 (« On trouve ici le texte le plus complet, définitif.

C’est celui qui a servi pour les éditions postérieures ») ; Marchand, Bibliographie générale raisonnée de La Rochefoucauld, n° 13 ; Picot (É.), James de Rothschild, I, 1887, n° 155 (pour un exemplaire relié par Trautz-Bauzonnet) ; Fléty, p. 169 (« en 1851, [Trautz] prit la direction de la maison et signa Trautz-Bauzonnet »).

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.