Bibliothèque d'Architecture d'un Amateur, de Vitruve à Ledoux

jeudi 6 mars 2014 à 15h00
Hôtel Meurice - Salon Pompadour - 228 rue de Rivoli - 75001 Paris
Images du lot disponibles
40
Résultat
30,000 euros
Specialité
Autres thèmes
CHASTILLON (Cl. de). Topographie française ou représentation de plusieurs villes...

CHASTILLON (Cl. de). Topographie française ou représentation de plusieurs villes, bourgs, chasteaux, maisons de plaisance, ruines… [Paris], Boisseau, 1641 (?), in-folio, vélin rigide, tranches lisses (reliure ancienne). Claude Chastillon, un ingénieur au service de l’État. Né à Chalons-sur-Marne, Claude Chastillon (1559-1616) fut l’un des six ingénieurs du roi chargés de surveiller les programmes de fortification mis en place aux frontières du pays. La Champagne lui fut attribuée. On le retrouve ensuite dans le Poitou, en 1605, puis en Guyenne, en 1606, où il achève la construction du phare de Cordouan, à Rouen, en 1608, où il collabore au projet de port sur la Seine, et enfin, à Paris, en 1608 et 1613. Il meurt en 1616, laissant derrière lui une importante somme de croquis, dont certains étaient déjà gravés, mais rien n’avait été encore publié. La Topographie : la « France monumentale » d’Henri IV. Publiée en 1641, on la doit au dynamique marchand de tailles-douces parisien, Jean Boisseau, qui avait acquis les dessins de Chastillon et qui les fit pour la plupart graver. Plusieurs éditions se succédèrent. La première, parue en 1641, avec 392 vues, une carte et un plan, fut probablement remise en vente en 1644, augmentée de vues, puis, en 1648, avec environ 484 figures, et encore, par Louis Boissevin, en 1655, avec 558 compositions. Parmi ces compositions, certaines portent l’excudit de Jacques Poissart, Mathieu Merian, François Langlois et des frères Briot. Exemplaire composite, s’ouvrant sur un feuillet de titre daté 1641, contre-collé et amputé de l’encadrement de J. Gautier, puis suivent un f. de table, ayant subi des restaurations, et 396 vues, certaines contre-collées. Quelques planches sont datées 1645. Nous nous limiterons à numéroter ces vues en nous fondant sur la nomenclature de Mme Pastoureau : 1-62 ; 64-66 ; 68-114 ; 116-119 ; 121-138 ; 140-217 ; 219-258 ; 260-269 ; 272-273 ; 275 ; 277-290 ; 292-337 ; 340-355 ; 357-369 ; 372-386 ; 395 ; 396 ; 397 ; 399-401 ; 403 ; 405-406 ; 422 ; 425-426 ; 428 ; 430 ; 448-449 ; 451 ; 455 ; 458 ; 460 ; 462-463 ; 468. 3 vues non identifiées. Vendu sans retour. Dimensions : 421 x 304 mm. Pastoureau, Atlas français des XVIe et XVIIe siècles, pp. 98-124 ; Millard, I, 31 ; Buissent (D.), Ingénieurs et fortifications avant Vauban, pp. 69-73 (« Chastillon a sans doute influencé la manière dont les Français de l’époque “voyaient” leur pays. »).

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.