Bibliothèque d'Architecture d'un Amateur, de Vitruve à Ledoux

jeudi 6 mars 2014 à 15h00
Hôtel Meurice - Salon Pompadour - 228 rue de Rivoli - 75001 Paris
Images du lot disponibles
41
Estimation
8,000 - 12,000 euros
Specialité
Autres thèmes
DERAND (R. P. François). L’Architecture des voûtes ou l’art des traits et coupes...

DERAND (R. P. François). L’Architecture des voûtes ou l’art des traits et coupes des voûtes… Paris, S. Cramoisy, 1643, in-folio, maroquin rouge, roulette et filets dorés autour des plats, fleur de lys en angle, armes au centre, dos à nerfs orné d’une large fleur de lys plusieurs fois répétée, roulette intérieure dorée, tranches dorées (reliure de l’époque). ÉDITION ORIGINALE. L’ouvrage fut réédité en 1743 et 1755. L’un des grands traités de stéréotomie. Les années 1640 voient paraître coup sur coup le Secret d’architecture (1642) de Mathurin Jousse, le Brouillon project d’exemples d’une manière universelle… touchant la pratique du trait (1640) de Desargues et L’Architecture des voûtes (1643) de Derand. Leur point commun est d’avoir placé la stéréotomie de manière autonome tant vis-à-vis des mathématiques que de l’architecture. L’intérêt du traité de Derand (1588-1644), à la fois mathématicien et architecte, tient non seulement à la qualité de la publication, mais aussi par la caution que le mathématicien apporte au pragmatisme des maçons. D’Aviler en fait l’éloge : « Le meilleur de tous, au goût de ceux qui joignent la pratique à la théorie, est le père François Derand, jésuite, qui en a fait un ample volume avec tous les éclaircissements nécessaires par discours et par figures ; aussi est-ce celui que les ouvriers recherchent le plus et on le donne aux apprentis comme le plus sûr guide pour parvenir à la connaissance de cette partie qui n’est pas la moins difficile de l’architecture. » 126 gravures à pleine page avec leur titre placé dans d’élégants cartouches. Exemplaire aux armes de La Ballue, conseiller au Parlement de Paris en 1690. Rare dans cette condition. Partie inférieure du mors supérieur anciennement restaurée. Dimensions : 427 x 282 mm. Provenances : La Ballue ; duc de Newcastle, avec son ex-libris. BAL, I, 844 ; Fowler & Baer, 101 ; Cicognara, 490 ; Millard, I, 60 ; Olivier, 206 ; Pérouse de Montclos (J.-M.), L’Architecture à la française, du milieu du XVe à la fin du XVIIIe siècle, pp. 93-102.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.