Bibliothèque d'Architecture d'un Amateur, de Vitruve à Ledoux

Live Auction
starts: March 6, 2014 @ 03:00 PM
Hôtel Meurice - Salon Pompadour - 228 rue de Rivoli - 75001 Paris
Available lot photos
32
Result
60,000 euros
Speciality
Other specialist areas
ERRARD (J.). La Fortification réduicte en art et desmontré… À Paris, 1600, in-fo...

ERRARD (J.). La Fortification réduicte en art et desmontré… À Paris, 1600, in-folio de 2 ff. sign ā2, et 102 pp. A-Z2, Aa-Cc2, vélin ivoire, filets dorés autour des plats, couronne de lauriers au centre, dos lisse orné d’une fleur de lys plusieurs fois répétée, tranches dorées (reliure de l’époque). ÉDITION ORIGINALE du premier traité d’architecture militaire français. Dédiée à Henri IV, elle est très rare et manque à beaucoup de grandes bibliothèques publiques. Le XVIe siècle est marqué par une véritable évolution en matière de fortification. Apparaissent notamment pour la première fois en Italie (1525), puis en France (1530), les bastions et les citadelles. L’œuvre d’Errard s’inscrit dans ce courant, qui annonce celle de Vauban. Il est le père de la fortification française. Jean Errard (1554-1610), protestant natif de Bar-le-Duc, suivit de bonnes études de mathématiques et de géométrie, puis entra en 1580 au service de Charles III de Lorraine. En 1583, il reçoit de ce dernier une somme d’argent pour publier des livres. Ainsi, paraît son Premier Livre des instruments mathématiques méchaniques… Son protecteur s’étant rallié à la ligue, Errard dut quitter la Lorraine en 1584, pour se réfugier dans la principauté calviniste de Sedan, où il reçut le titre d’ingénieur du prince de Sedan. Très vite, il acquit une juste réputation et poursuivit les travaux de l’enceinte urbaine bastionnée, puis, en 1587, il partit à Jametz, les Sedanais ayant décidé de mettre la place en état de défense. Assiégés par les troupes lorraines de Charles III, à la fin de 1587, les Sedanais, après un conseil de guerre auquel assista l’ingénieur, capitulèrent, le 24 juillet 1589. Sa longue défense de Jametz lui valut d’être remarqué par Henri IV, nouvellement couronné, qui l’appela à son service. Il accompagna alors le souverain dans les différentes campagnes menées pour reconquérir son royaume, s’occupa des opérations de siège, construisit des bastions et édifia de nouvelles fortifications. En 1599, Henri IV le nomma, pour le remercier, ingénieur ordinaire des fortifications des provinces de Picardie et d’Île-de-France. Il poursuivit son œuvre jusqu’en 1610, date de sa mort. Son ouvrage repose sur les données de la géométrie, l’auteur nous explique tous les procédés qui permettent de tracer sur le terrain les différents polygones, réguliers et irréguliers, indispensables pour bien fortifier une place. Véritable sommet sur le sujet, souvent cité par ses successeurs, il a servi de référence à tous les auteurs des traités ultérieurs, et connut de nombreuses rééditions, traductions et contrefaçons. Une partie des frais d’impression de l’édition originale fut prise en charge par Henri IV, à la demande de Sully, qui était alors surintendant des Bâtiments du roi. L’exemplaire de dédicace est aujourd’hui conservé à la Bibliothèque nationale. D’un format royal, l’ouvrage est encore par sa mise en page, sa typographie, son ornementation, un livre comme seul le XVIe siècle sut en produire. Il s’ouvre sur un magnifique titre gravé, suivi de diagrammes interprétés sur bois et 38 gravures sur cuivre, la plupart occupant les deux tiers des pages. Sublime exemplaire dans un beau vélin ivoire de l’époque, soigneusement réglé. Il est parfaitement conservé. Condition exceptionnelle. Dimensions : 414 x 274 mm. Provenances : ex-libris manuscrit de l’époque, illisible ; timbre humide en allemand non déchiffré, en pied de la page de titre ; indication manuscrite de collation en allemand. Brunet, II, 1050 (éd. de 1604 et 1620) ; Millard, I, 68 (éd. de 1620) ; Katalog Berlin, 3518 (éd. de 1622) ; Gaber, Jean Errard de Bar-le-Duc, ingénieur des fortifications du roi de France Henri IV, pp. 105-118 ; Pouillon (Cat., 1985, n° 45, édition de 1603).

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.