Bibliothèque d'Architecture d'un Amateur, de Vitruve à Ledoux

jeudi 6 mars 2014 à 15h00
Hôtel Meurice - Salon Pompadour - 228 rue de Rivoli - 75001 Paris
Images du lot disponibles
37
Résultat
16,250 euros
Specialité
Autres thèmes
KESLAR (Fr.). Espargne-bois, c’est à dire, nouvelle et parci-devant non commune,...

KESLAR (Fr.). Espargne-bois, c’est à dire, nouvelle et parci-devant non commune, ni mise en lumière, invention de certains et divers fourneaux artificiels, par l’usage desquels, on pourra annuellement espargner une infinite de bois, & autres matières nourrissantes le feu, & neantmoins entretenir es poiles une chaleur commode, & plus salubre, escrite premierement en Allemand, pour le bien & le profit de l’Allemagne, & declaré par Figures representantes les dits fourneaux. Maintenant publiee en François pour le bien & le profit public de la France, & de tous ceux qui usent de cette langue. Oppenheim, Jean Théodore de Bry, 1619, in-4°, maroquin rouge, triple filet doré autour des plats, dos lisse orné, coupes filetées or, roulette intérieure dorée, doublure et gardes de soie bleue, tranches dorées (reliure du XVIIIe siècle). Première et unique (?) édition française. Elle a été publiée par le graveur sur cuivre et éditeur Jean Théodore de Bry (1561-1623), né à Strasbourg, qui s’établit à Oppenheim, en 1609. Le livre a paru l’année précédente en allemand, chez le même éditeur, sous le titre Holzsparkunst. Premier livre sur le chauffage individuel au moyen de poêles. Peintre de Francfort, Franz Keslar ou Kessler (ca 1580-ca 1630) décrit plusieurs modèles de chauffage alors inédits en France. “In 1619, Franz Keslar, a painter from Frankfurt-am-Main, published at Oppenheim, in french, his Espargne-bois (‘Wood-saver’), in which he set out merits of what was, in France, still an invention for the future. It was a way to keep warm in cold weather while economising on wood, and so to bring relief to the poor and the mass of the people. In France, following Germany, the public good was involted in this new still at guiding fire and capturing heat, getting rid of smoke through pipes made of earthenware or metal, and warming rooms both large and small. The model advocated by Keslar was a wood-burning furnace such as is still used today, several tiers high and «magnificently» decored, probably to make up for the loss of decoration due to the disappearance of the fireplace.” 5 planches gravées sur cuivre, dont une dépliante. Intéressante illustration figurant les divers types de poêles, dont deux sont des chauffages individuels richement décorés, à la manière des kachelofen [poêles à carreaux] alsaciens. Reliure en maroquin, de la seconde moitié du XVIIIe siècle, faite avec soin, dans la lignée de celles élégamment exécutées par Derome pour le duc de La Vallière. Feuillets brunis comme très souvent. Dimensions : 196 x 142 mm. Provenance : Yemeniz (Cat., 1867, n° 894 (« Livre extrêmement curieux et pour le texte et pour les figures dont il est enrichi et qui représentent des systèmes de chauffage, dont quelques-uns, malgré les progrès de ces derniers temps, ne seraient pas à dédaigner »)), avec son ex-libris. Roche (D.), A History of Everyday Things, the Birth of Consumption in France, 1600-1800, p. 128.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.