Bibliothèque d'Architecture d'un Amateur, de Vitruve à Ledoux

Live Auction
starts: March 6, 2014 @ 03:00 PM
Hôtel Meurice - Salon Pompadour - 228 rue de Rivoli - 75001 Paris
Available lot photos
21
Result
18,125 euros
Speciality
Other specialist areas
RAMELLI (A.). Le diverse et artificiose Machine… Paris, L’Auteur, 1588, in-folio...

RAMELLI (A.). Le diverse et artificiose Machine… Paris, L’Auteur, 1588, in-folio de 354 ff. sign. [-]1, *7, **8, a-s8, t6, u-z8, A-D8, E-K4.2, L6, M-Q4.2, R-X8, Y4, Z2, Aa2, Bb8, Cc-Ff4.2, Gg-Kk6.2, demi-cuir de Russie rouge, dos lisse orné d’un motif à froid plusieurs fois répété, tranches mouchetées (reliure ancienne). ÉDITION ORIGINALE. Le plus beau livre de mécanique du XVIe siècle. Dédié à Henri II, ce livre fondamental pour la technologie offre un panorama d’instruments et de machines. Imprimé aux frais de l’auteur, il fit l’objet d’une traduction en allemand en 1620. Agostino Ramelli (1531-1590), natif de Ponte Tresa, reçut une formation de mathématicien, puis participa aux guerres d’Italie en qualité d’ingénieur militaire. À son arrivée en France, il se mit sous la protection du duc d’Anjou, futur Henri III, le dédicataire de l’ouvrage. Livre d’images, l’ouvrage se présente comme une suite de gravures avec, vis-à-vis de chacune d’elles, un texte explicatif français-italien contenu dans un élégant encadrement gravé sur bois. Le cycle iconographique, en PREMIER TIRAGE, se compose d’un titre avec, au verso, le portrait de l’auteur, l’ensemble interprété par Léonard Gautier, puis de 194 planches gravées en taille-douce, certaines à double page (20), figurant des machines en action : pompes aspirantes et refoulantes, fontaines, derricks, ponts mobiles, forges, grues, machines de siège, roues à livres… L’attribution de ces planches reste encore incertaine aujourd’hui. Elles ont été tour à tour données à Jean de Gourmont – en fonction de la présence, répétée 3 fois, du monogramme ‘JG’ –, à un atelier de gravure par Mortimer et Brun – qui y voyaient l’intervention de plusieurs mains –, et plus récemment à Ambroise Bachot par M. T. Gnide. Elles inspirèrent pendant plus de deux siècles l’iconographie des livres de mécanique. Exemplaire à belles marges, d’un bon tirage, bien conservé. Sa reliure date de la fin du XVIIIe ou du tout début du XIXe siècle. Quelques feuillets restaurés. Dimensions : 348 x 221 mm. Provenance : ex-libris manuscrit du début du XVIIe siècle « De bibliotheca Illus… et Rever… Card… [François d’Escoubleau] de Sourdis » (1574-1628). Cousin de Gabrielle d’Estrées, il fut nommé archevêque de Bordeaux et primat d’Aquitaine en 1599 et joua un rôle notable au côté du roi Henri IV. Dibner, Heralds of Science, 173 ; Norman, II, 1777, pour un ex. en maroquin aux armes des Peiresc, 335 x 222 mm ; Cockle, 788 ; Katalog Berlin, 1770 ; Mortimer, II, 452 ; Parson (W. P.), Engineers and Engineering in the Renaissance, 1939, p. 108 ; Gnide (M. T.), Ramelli and Ambroise Bachot, Technology & Culture, 15, 1979, pp. 614-625 ; Seris (J.-P.), Machine et communication, Le Théâtre des Machines, pp. 11-23 (« Il n’est pas interdit de penser que les Théâtres ont contribué à faire pénétrer les inventions technologiques de Léonard de Vinci au cœur de la pratique technologique européenne. »).

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.