Bibliothèque du Vicomte Couppel du Lude

lundi 23 novembre 2009 à 14h30
Hôtel du Louvre - Salon Rohan - Place André Malraux - 75001 Paris
Images du lot disponibles
16
Résultat
36,000 euros
Specialité
Autres thèmes
HEURES À L'USAGE DE ROME.A la louenge de dieu & de la tressaincte & glorieuse vi...
HEURES À L'USAGE DE ROME.
A la louenge de dieu & de la tressaincte & glorieuse vierge Marie et a ledification de tous bo(n)s catholiques ont este commencees ces presentes heures a lusaige de Romme… Imprimées à Paris par Gillet Hardouyn libraire demourant au bout du po(n)t nostre Dame deva(n)t sainct Denis de la chartre a lenseigne de la Rose.
[Vers 1509].
In-8, maroquin noir, roulette feuillagée entourée d'un double filet en encadrement, important décor doré dessinant un rectangle cintré aux angles et un losange s'entrecroisant, larges fleurons aux angles, et au centre composé de différents fers, dont deux azurés, rinceaux de filets et petits fers, fers aldins sur les bords, dos orné de caissons à froid et petit fer doré, tranches dorées (Reliure de l'époque).

Bohatta, n° 896 - Brunet, Heures, n° 232 - Lacombe, n° 189.
EXEMPLAIRE IMPRIMÉ SUR PEAU DE VÉLIN ENLUMINÉ À L'ÉPOQUE.
L'illustration comprend 17 grandes figures gravées sur bois et 18 petites, plus l'homme anatomique entouré de quatre petits bois au verso du premier feuillet.
Elles ont été entièrement et très finement peintes à l'époque, aux tons les plus vifs, traitées avec une très grande délicatesse, et richement rehaussées d'or.
TOUTES LES PAGES SONT ORNÉES DE BORDURES FLORALES MINIATURÉES, LES GRANDS BOIS PLACÉS DANS DES CADRES TRAITÉS À L'OR LAVÉ, et l'exemplaire est entièrement rubriqué en bleu, rouge et or.
BELLE RELIURE EXÉCUTÉE PAR JEAN PICARD, libraire et relieur parisien en activité d'au moins 1539 à septembre 1547.
Elle est à rapprocher de quelques-unes des reliures de la bibliothèque de Jean Grolier, sorties de l'atelier de Jean Picard, relieur attitré du grand bibliophile de 1540 à 1547, et qui eut largement recours aux mêmes fers que ceux de notre reliure.
Jean Picard n'exécuta pas moins de deux cent trente reliures à décor d'entrelacs géométriques pour le « prince des bibliophiles ».
A. Hobson reconnaît son matériel sur une reliure de dédicace, commandée en 1539, couvrant un manuscrit offert à François Ier.
Tout ce matériel de dorure fut donné jadis à Claude de Picques ; de manière très convaincante, il est donné par A. Hobson, Humanist and Bookbinders, Cambridge, 1989, pp. 267-271, à Jean Picard, représentant parisien de l'imprimerie aldine et relieur.
Obéré, Picard quitta Paris précipitamment en 1547, abandonnant son matériel qui sera par la suite intégré par Gomar Estienne — le prédécesseur de Claude de Picques dans la charge de relieur du roi — dans l'ornementation des reliures de la bibliothèque royale.
Après le départ de Jean Picard, c'est aussi Gomar Estienne qui deviendra, dès janvier 1548, l'agent parisien de Francesco Torresano d'Asola, gendre d'Alde Manuce et directeur des presses aldines à Venise, ce qui permet de penser que le matériel de dorure aurait pu appartenir à Torresano, ou devenir sa propriété après ces événements, pour en faire usage après 1547.
Parmi les fers utilisés pour Grolier et présents dans notre reliure, on trouve : Nixon, Grolier, pl. C, fers nos 8a et b, 10, 12 et 16 ; pl. D, fer n° 26, ce dernier est azuré sur notre reliure.
De la bibliothèque du colonel Daniel Sicklès (ex-libris).
Exemplaire incomplet du feuillet L2.
Salissures au titre.
Gardes renouvelées.
Charnières, coiffes et coins restaurés.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.