Bibliothèque du Vicomte Couppel du Lude

lundi 23 novembre 2009 à 14h30
Hôtel du Louvre - Salon Rohan - Place André Malraux - 75001 Paris
Images du lot disponibles
19
Résultat
30,000 euros
Specialité
Autres thèmes
OFFICE DE LA VIERGE MARIE (L'), à l'usage de l'Eglise Catholique, Apostolique & ...
OFFICE DE LA VIERGE MARIE (L'), à l'usage de l'Eglise Catholique, Apostolique & Romaine, avec les Vigiles, Pseaumes graduels, Penitentiaux, & plusieurs prieres, & Oraisons.
Paris, Jamet Mettayer, 1586.
In-4, maroquin rouge, triple filet d'encadrement, dont un écarté, semé de lis sur les plats avec important décor de feuillage et tête dorée aux angles, au centre du premier plat médaillon de l'Annonciation, et du second, médaillon de la Crucifixion, entourés d'un monogramme complexe, répété quatre fois de chaque côté et placé dans un médaillon ovale orné de volutes et annelets, dos lisse orné d'un semé de lis, tête de mort, armes royales de France et devise du roi Henri III en queue du dos, lanières d'attache de soie, tranches dorées (Reliure de l'époque).

Édition imprimée en rouge et noir, différente de l'édition décrite ci-dessus.
Belle illustration gravée en taille-douce, comprenant une vignette sur le titre et 18 superbes figures, dont 14 à pleine page ; l'une porte l'excudit de Rabel, une autre (f. 158v) le monogramme ZB (?).
Superbe exemplaire, réglé, de ce célèbre Office de la Vierge Marie, connu aussi sous le nom d'Heures du roi Henri III, relié au chifre complexe de la Congrégation royale des Pénitents de l'Annonciation de Notre-Dame, fondée par Henri III.
Donnant dans une religiosité exacerbée et subissant le sursaut de la Contre-Réforme, le roi Henri III fonda dès 1583 plusieurs fraternités de pénitents avec l'objet de préparer ses membres à la bonne mort.
En même temps, les membres de ces congrégations passaient des commandes d'ouvrages de spiritualité qu'ils faisaient habiller et orner d'emblèmes, parfois funèbres, et de semés, par des grands relieurs, notamment Clovis Eve et Georges Drobet.
Ces reliures furent exécutées entre environ 1583 et 1589, date de la mort tragique du dernier Valois.
D'après H.M. Nixon, Sixteenth-century gold-tooled bookbindings in the Pierpont Morgan Library, New York, 1971, n° 55a, le monogramme complexe contient les lettres ACDEGILMNOPRST.
Paul Culot, dans son remarquable travail publié conjointement avec Anthony Hobson, La Reliure en Italie et en France au XVIe siècle, Bruxelles, 1991, n° 64, écrit : La présence des armoiries de France au dos des volumes s'explique par les relations privilégiées qui liaient les membres de ces confréries de pénitents à leur fondateur ; les reliures frappées à ces armes n'ont toutefois jamais appartenu au roi Henri III.
ÉLÉGANTE RELIURE PARISIENNE AU SEMÉ DE LIS D'OR ET DÉCOR DE FEUILLAGE ET EMBLÈME POUR PÉNITENT.
Elle a figuré au catalogue d'Édouard Rahir, Livres dans de riches reliures, Paris, 1910 (n° 83, pl. 16).
Deux mors supérieurs restaurés et infime réparation à deux coins.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.