Bibliothèque du Vicomte Couppel du Lude

lundi 23 novembre 2009 à 14h30
Hôtel du Louvre - Salon Rohan - Place André Malraux - 75001 Paris
Images du lot disponibles
25
Résultat
4,800 euros
Specialité
Autres thèmes
SIMPLICIUS.Commentaria in tres libros Aristotelis de anima.Alexandri Aphrodisiei...
SIMPLICIUS.
Commentaria in tres libros Aristotelis de anima.
Alexandri Aphrodisiei co(m)mentaria in librum de sensu, & sensibili.
Michaelis Ephesii annotationes in librum de memoria, & reminiscentia.
De somno, & vigilia.
De somniis.
De divinatione per somnium.
[Venise, Andrea d'Asola et fils], 1527.
In-folio, veau havane, cadre de bandes noir et bordeaux entourées de filets or et important décor d'entrelacs peints en blanc, vert et bordeaux autour d'un cartouche central brun laissé vide, dos lisse orné de même, tranches dorées (Reliure du XIXe siècle).

Renouard, 104, n° 5.
Édition princeps de plusieurs opuscules grecs, donnée par Andrea d'Asola, le beau-père d'Alde Manuce.
Elle fait suite et complète les éditions de divers commentaires de Simplicius sur Aristote, publiés par le même Andrea d'Asola en 1526, en deux volumes in-folio.
Grande marque typographique à l'encre sur le titre et au verso du dernier feuillet.
Philosophe grec, Simplicius (VIe siècle après J.-C.) fut l'un des derniers représentants de l'école néoplatonicienne, et l'un des commentateurs anciens les plus sérieux.
Son oeuvre nous a conservé de très nombreux fragments des auteurs dont les oeuvres sont perdues : Empédocle, Anaxagoras, Diogène d'Apollonie, etc. Simplicius sauva aussi des fragments d'ouvrages d'Aristote et de Théophraste.
Son oeuvre permit de mieux connaître l'histoire de l'astronomie grecque.
Grand commentateur d'Aristote, Alexandre d'Aphrodisias (fin du IIe - début du IIIe siècle) donna plusieurs ouvrages, dont celui-ci, sur les sensations et les choses sensibles.
Plusieurs manuscrits avec des scholies sur Aristote portent le nom de Michel d'Ephèse, cependant les détails sur sa vie sont restés des plus obscurs.
Reliure à entrelacs peints du genre cuir enroulé, exécutée en Italie au XIXe siècle, vraisemblablement dans l'atelier de Vittorio Villa, à Bologne.
Empoussièrage au titre avec quelques restaurations sans toucher le texte.
Quatre feuillets liminaires remontés.
Petite piqûre de vers sur les 14 premiers feuillets touchant très légèrement le texte.
Insignifiants frottements à la reliure, coins supérieurs très légèrement accidentés.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.