Bibliothèque gastronomique & oenologique Max Cointreau

compte à rebours:
vente live: mercredi 17 mars 2021 à 14h00
Enchérir en live
Images du lot disponibles
15
Estimation
3,000 - 4,000 euros
Specialité
Autres thèmes
Thème
gastronomie
[BRILLAT-SAVARIN (Jean-Anthelme)].
Physiologie du goût, ou Méditations de gastronomie transcendante.
Paris, A Sautelet & Cie, 1826. 2 volumes in-8, veau fauve, large dentelle et médaillon central à froid, dos orné de motifs dorés et à froid, dentelle intérieure, tranches dorées (Larrivière).
Édition originale, rare et recherchée, de ce grand classique de la littérature gastronomique.
Imprimée à compte d'auteur, à 500 exemplaires, elle parut deux mois avant la mort de Brillat-Savarin, emporté par une pneumonie en février 1826.
Ancien magistrat, celui-ci ne doit sa célébrité qu'à cet ouvrage, lentement élaboré durant son loisir, où se mêlent philosophie, recettes de cuisine et souvenirs. Grimod en fit l'éloge, Balzac le porta aux nues et ses aphorismes sont connus dans le monde entier, tel le fameux « Dis-moi ce que tu manges : je te dirai ce que tu es ».
La lettre
e est retournée dans l'adresse de l'éditeur, comme toujours.
Très séduisant exemplaire dans une riche reliure de l'époque signée de Larrivière, relieur du roi actif à Lille puis à Paris.
De la bibliothèque René Rouzaud (1905-1976), parolier d'Édith Piaf notamment, pour qui il écrivit La Goualante du pauvre Jean, avec ex-libris.
Une charnière habilement restaurée, infimes frottements. Habituelles rousseurs.
Vicaire, 116 – Carteret, I, 146 – Oberlé, n°144.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.