Bibliothèque Lucien Choudin, Livres de Voltaire

vendredi 5 octobre 2012 à 14h00
Salle Rossini - 7, rue Rossini - 75009 Paris
Images du lot disponibles
43
Résultat
240 euros
Specialité
Autres thèmes
LA MÉROPE FRANÇAISE avec quelques petites pièces de littérature.Paris, Prault fi...
LA MÉROPE FRANÇAISE avec quelques petites pièces de littérature.
Paris, Prault fils, 1744 ; 4 ouvrages réunis en un volume in-8, veau fauve marbré, armes au centre des plats, dos à nerfs orné, pièce de titre en mar. rouge, tranches jaspées (Reliure de l'époque).
2 ff., portrait et XXIV pp., 1 f., 115 pp. et 2 gravures hors-texte.
ÉDITION ORIGINALE ornée d'un portrait de Voltaire finement gravé d'après Latour et de 2 illustrations hors-texte, l'une gravée par Duflos, l'autre dessinée et gravée par Fessard. Mérope occupe les pp. 1-92, suivi des pièces suivantes : Lettre sur l'esprit (pp. 95-108) et Nouvelles considérations sur l'histoire (pp. 109-115).

Relié à la suite :
[VOLTAIRE].
Lettre à M. Norberg, etc. Londres, 1744 ; titre et 16 pp. Bengesco 152 signale qu'il n'est pas rare de trouver cette pièce à la suite de cette édition du Mérope. Relié à la suite : [MANCINI NIVERNOIS - LE CLERC DE LA BRUÈRE - VOISENON].
La coquette fixée, comédie en trois actes en vers avec un divertissement... Paris, les Libraires associés, 1746 ; 112 pp. Par le duc de Mancini Nivernois, Ch.-Ant. Le Clerc de La Bruère et l'abbé Claude-Henri de Fusée de Voisenon, d'après une note manuscrite sur l'ex. de la Bibliothèque Nationale , dit Barbier I, p. 762, qui précise que Quérard attribue ce titre à l'abbé de Voisenon seul. Relié à la suite : LA CHAUSSÉE (P.-Cl. Nivelle de). La Gouvernante, comédie nouvelle. Paris, Prault fils, 1747 ; in-12, 2 ff., 92 pp. É. O.
- Quérard IV, p. 362. Précieux exemplaire relié AUX ARMES DU PRÉSIDENT JEAN BOUHIER (1673-1746), le célèbre érudit dijonnais. Voltaire héritera de son fauteuil à l'Académie française en 1746. Issu d'une riche famille de jursiconsultes, Jean Bouhier devint président du parlement de Bourgogne en 1704, donna plusieurs livres de jusrisprudence, dont son célèbre coutumier de Bourgogne, ainsi que des traductions d'auteurs latins. Bouhier était un bibliophile fameux, sa bibliothèque qui, à sa mort comptait plus de 35000 livres et 2000 manuscrits, était célèbre dans toute l'Europe. À la mort de Bouhier, sa famille continua d'enrichir sa bibliothèque, ce qui explique sans doute la présence dans ce recueil d'ouvrages postérieurs à sa mort. La bibliothèque fut vendue par son gendre à l'abbaye de Clairvaux en 1784 puis dispersée à la Révolution. Habile restauration à une charnière inférieure.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.