Bibliothèque Philippe Gentilhomme

Live Auction
starts: October 17, 2009 @ 02:00 PM
Salle Rossini - 7, rue Rossini - 75009 Paris
Available lot photos
2
Estimation
1,500 - 1,800 euros
Speciality
Other specialist areas
ALCYONIUS (Petrus). Medices legatus, sive de excilio.Venise, Alde, 1522.In-4, vé...
ALCYONIUS (Petrus). Medices legatus, sive de excilio.
Venise, Alde, 1522.
In-4, vélin souple à recouvrement (Reliure moderne).

Renouard, Alde, 95, n° 6 - Adams, A, 633. [70] f. - 9 cahiers signés a-h8, i6 ; Les f. [39] et [40] sont blancs ; caractères italiques, lettres d'attente, titres courants, marque de l'imprimeur sur le titre et au verso du dernier feuillet.
ÉDITION ORIGINALE dédiée à l'archevêque de Capoue Nicolas Schomberg, de ce dialogue tentant de prouver, par une sorte d'éloge emphatique, que l'exil n'est pas un mal. Paul Jove, qui méprisait l'auteur, le soupçonna d'avoir plagié, dans cet écrit, le traité De Gloria de Cicéron, grâce au manuscrit qu'il possédait et qu'il aurait détruit ensuite. Paul Manuce serait à l'origine de cette accusation. Cependant, seul le style du dialogue, pur et élégant, semble avoir été imité de celui de Cicéron. Volume fort rare, d'après Renouard. Il sera réédité en 1707, par Mencken, à Leipzig. Parmi les humanistes du début du XVIe siècle, Petrus Alcyonius (1487-1527) était un latiniste des plus reconnus. Médecin de profession, il fut engagé pour un temps chez Alde Manuce, comme correcteur d'imprimerie, enseigna le grec à Florence, où il se lia aux Médicis, et travailla à la traduction latine de plusieurs ouvrages d'Aristote et de Galien.
Exemplaire à très grandes marges.
Nombreux passages soulignés à l'encre brune.
Mouillure sur les 2 derniers cahiers, pliure aux quatre derniers feuillets.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.