Céline 1961-2021

Live Auction with pre-bidding
pre-bidding:
Live Auction : July 1, 2021 @ 02:00 PM
Vente en salle : LIBRAIRIE GIRAUD-BADIN 22 rue Guynemer 75006 Paris
Live Bid
Available lot photos
7
Estimation
600 - 700 euros
Speciality
Other specialist areas
Theme
catalogue
CÉLINE (Louis-Ferdinand).
La Quinine en thérapeutique.
Paris, Librairie O. Doin, (juin 1925). In-16, broché.
Edition originale de cet ouvrage destiné aux praticiens ou aux enseignants, et premier texte professionnel du docteur Destouches qui constitue un bilan pharmacologique réunissant l’ensemble des connaissances sur la quinine, avec les indications et contre-indications de cette thérapeutique qui venait d'être découverte en tant que médicament, et dont l'utilisation jusqu'alors était limitée à l'anti-paludisme.
Cette publication rejoint les écrits médicaux que devaient fournir alors les jeunes médecins pour assoir leur réputation. Louis Destouches, installé à Clichy, renouvellera cette pratique, en publiant par exemple en 1928 pour la Société de médecine de Paris À propos du service sanitaire des usines Ford à Detroit.
Cette publication rejoint les écrits médicaux que devaient fournir alors les jeunes médecins pour assoir leur réputation. Louis Destouches, installé à Clichy, renouvellera cette pratique en 1928, en publiant par exemple À propos du service sanitaire des usines Ford à Detroit, pour la Société de médecine de Paris.
C’est essentiellement un travail historique de compilation, mais Céline ne semble même pas s’être inspiré de la thèse de son aïeul Théodore Destouches (1815-1870), cousin de son grand-père, un Essai sur les préparations pharmaceutiques du quinquina, publiée en 1864 (Paris, A. Parent).
Le doute demeure sur l’origine de cet ouvrage : était-ce à l’origine une thèse abandonnée au profit de Semmelweis ? fut-il publié à compte d’auteur ? ou est-il une commande d’un laboratoire, et plus particulièrement d’une institution hollandaise - le Bureau pour l’encouragement à l’emploi de la quinine à Amsterdam -, sollicitée par la Société des Nations (par l’intermédiaire du docteur Ludwik Rajchman, chef du service d’Hygiène à Genève, où travailla Louis Destouches de juin 1924 à 1927) ? Destouches peut fort bien avoir obtenu, grâce à ses relations de la S.D.N., une subvention d’un organisme international installé à Amsterdam, pour rédiger cet ouvrage de vulgarisation scientifique (Henri Thyssens, Bulletin célinien n°4, mars 1986).
Cette étude est le seul exemple dans l’œuvre de Céline d’une écriture neutre et d’un style classique, nécessaires pour ce genre d’opuscule.
Mais, elle présente un certain manque de rigueur et de précision concernant ses sources, et est ainsi déjà caractéristique de la désinvolture dont fera preuve « Céline dans d’autres écrits, comme les pamphlets ou la correspondance » (R. Tettamanzi, La Quinine : in L’Année Céline 1999, p. 14).
La matière de cet ouvrage sera source d’inspiration pour le développement de l’imaginaire romanesque de Céline : le paludisme, pauvreté, difficultés à exercer le métier de médecin, alcoolisme… Les textes médicaux de Céline guidèrent ses textes littéraires. Une figure essentielle est d’ailleurs souvent citée dans cette notice, de manière élogieuse, celle du professeur René-A. Gutmann : il est sans doute le modèle dans la réalité du Léo Gutman qui donne la réplique à Ferdinand dans les séquences inaugurales et finales de Bagatelles pour un massacre (idem, page 16). Ce texte est une étape non négligeable dans la formation de Céline. Tentation polémique, critique des savoirs constitués, incidences biographiques, pratiques diverses d’écriture visant à jouer avec le sérieux proclamé du discours et avec Louis Destouches (…), l’écrit scientifique échappe, à nos yeux, à sa propre finalité immédiate » (idem, p. 19).
Cette édition eut deux tirages : juin 1925 et janvier 1926. L’ouvrage sera repris en 1966 dans l’édition Balland, mais ne sera pas reproduit dans le troisième Cahier Céline (1977), consacré aux écrits médicaux.
Tirage unique limité à 5.800 exemplaires.
Exemplaire bien complet du papillon publicitaire rose édité par le Bureau pour l’encouragement à l’emploi de la quinine à Amsterdam, qui a été inséré dans quelques exemplaires.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.