Collection d'un Amateur : Livres Anciens Choisis et Editions Originales Modernes

samedi 2 octobre 2010 à 14h00
Salle Rossini - 7, rue Rossini - 75009
Images du lot disponibles
42
Estimation
300 - 400 euros
Specialité
Autres thèmes
WITTE (Gilles de, sous le peudonyme Paulus Aurelius). Panegyris Janseniana, seu ...
WITTE (Gilles de, sous le peudonyme Paulus Aurelius). Panegyris Janseniana, seu testimonia eruditorum virorum celebrantia librum, cui titulus : Cornelii Jansenii episcopi iprensis, Augustinus ; addito prologo galeato, hodiernis controversiis non parum illustrandis accommodo ; per Paulum Aurelium. — JANSENIUS (Jean). Libellus supplex Joannis Jansenii in ecclesia collegiata Sanctae Walburgis oppidi Furnensis canonici. Grenoble, Philirenum Verum ; Delft, Henricum van Rhyn, 1698.
2 parties en un volume in-4, broché, papier d'attente noir.

Anne Sauvy, Livres saisis à Paris entre 1678 et 1701, n° 906.
Ouvrage consacré à l'Augustinus de Cornelius Jansenius, célèbre traité sur la théologie de Saint-Augustin et texte fondateur du jansénisme, qui parut en 1640 à Louvain, et dont la première condamnation, deux ans plus tard, par le Pape Urbain VIII, provoqua une controverse morale, théologique, puis politique. Dans la première partie, Gilles de Witte établit un recueil d'approbations, d'attestations et de divers témoignages en faveur de l'Augustinus, en réponse à toutes les objections dont il fut la cible. Il retrace toute l'histoire des persécutions que subit l'ouvrage et son auteur aux Pays-Bas, en France et à Rome. Le Panegyris de Witte fut lui-même l'objet de nombreuses attaques, auxquelles l'auteur répondit par une suite de trois Apologies, publiées en 1699, 1700 et 1701. La seconde partie contient une supplique en français de Jean Jansenius, neveu de Cornelius, demandant au roi d'Espagne de suspendre l'interdiction de l'Augustinus, décidée à la suite de la condamnation de Rome, jusqu'à ce que le Saint-Siège, alors seulement prévenu par les Jésuites, fut mieux informé de la véritable pensée de Jansenius.
Quelques pâles rousseurs. Déchirures en marge d'un feuillet, n'atteignant pas le texte.
Pour les livres anciens voir aussi les numéros 157, 163, 223 et 318.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.