Collection de Livres Illustrés Modernes

Live Auction
starts: June 3, 2008 @ 02:30 PM
Salle Rossini - 7, rue Rossini - 75009 Paris
Available lot photos
1
Result
72,000 euros
Speciality
Other specialist areas
APOLLINAIRE (Guillaume). Le Bestiaire ou Cortège d'Orphée. Paris, Deplanche, 191...
APOLLINAIRE (Guillaume). Le Bestiaire ou Cortège d'Orphée. Paris, Deplanche, 1911. Grand in-4, maroquin fauve, décor mosaïqué de box noir non serti, ayant pour thème les oiseaux et l'animal fantastique, couvrant les plats et le dos, dos lisse, doublure de box noir, gardes de daim noir, non rogné, couverture, chemise demi-maroquin noir avec bande et rabats, étui (Creuzevault).

Édition originale de ce recueil de 30 poèmes de 4 ou 5 vers chacun, suivis de notes de l'auteur. PREMIER LIVRE ILLUSTRÉ PAR RAOUL DUFY, il est orné de 39 gravures sur bois originales dont une vignette sur le titre, 4 planches à pleine page, 26 vignettes à trois-quarts de page, 2 bandeaux, 5 lettrines dont une répétée et un cul-de-lampe. Tirage à 122 exemplaires. UN DES 29 EXEMPLAIRES DE TÊTE SUR JAPON IMPÉRIAL, SIGNÉ PAR L'AUTEUR ET L'ARTISTE. Exemplaire enrichi du Supplément, publié aux dépens d'un amateur en 1931 et tiré à 29 exemplaires seulement sur Japon destinés à être joint aux exemplaires de tête : ce supplément comprend deux poèmes refusés, Le Condor et Le Morpion, jugés trop libres, et est orné de 5 bois originaux dont 2 à trois-quarts de page. Il est signé par Raoul Dufy. PRÉCIEUX EXEMPLAIRE PORTANT UN POÈME AUTOGRAPHE INÉDIT SIGNÉ DE GUILLAUME APOLLINAIRE, ADRESSÉ À JEAN SÈVE, l'un de ses amis du lycée de Nice, collaborateur de la revue Le Festin d'Esope fondée par le poète. Reprenant la forme des poèmes du recueil, en 4 vers de 7 pieds, il donne un résumé onirique de l'ouvrage : A Jean Sève Ces bêtes sont chacune une lyrique fée Qui lorsque tu voudras te suivront comme Orphée En métamorphosant ta vie et ton destin En paradis terrestre à l'éternel matin. Guillaume Apollinaire ENVOI AUTOGRAPHE DE RAOUL DUFY À CREUZEVAULT, daté du 7 mai 1952. MAGISTRALE RELIURE À GRAND DÉCOR FANTASTIQUE, DIFFÉRENT SUR CHAQUE PLAT, TRAITÉ EN MOSAÏQUE NON SERTIE, L'UNE DES PLUS BELLES INVENTIONS DE CREUZEVAULT, QUI RESTERA L'UNE DE SES MARQUES DANS L'HISTOIRE DE LA RELIURE. À propos de cette technique employée par l'artiste à partir de 1952, Maurice Toesca s'exprime ainsi dans Plaisirs de France en décembre 1953 : « Ce souligné (la mosaïque sertie) alourdit toujours un peu le décor, lui confère un aspect de vitrail. La peur du décollage de la mosaïque arrêtera longtemps nos relieurs ; l'un d'eux, Creuzevault, a eu l'audace d'innover : il a trouvé le moyen d'éviter la sécheresse inhérente au sertissage de la mosaïque en biseautant le bord du cuir. La mosaïque se confond en quelque sorte avec le maroquin, le décor se présente alors libre, plus léger, plus vif. Cette voie des recherches n'est pas close, au contraire, et c'est de là que viendra sans doute le sceau que notre époque aura imprimé à la reliure d'art. » La reliure, exécutée par A. Jeanne, est reproduite dans Creuzevault, (VI, n° 200, p. 482), accompagnée de trois maquettes préparatoires. Sous le numéro 199 est reproduit l'exemplaire de la collection Sabatier d'Espeyran, conservée à la bibliothèque municipale de Montpellier. Il présente sur chaque plat le décor qui orne le premier plat de notre reliure. Premier plat de la couverture dérelié.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.