Collection du Docteur Bernard Blanc - 1ere Vacation

vente live: vendredi 17 décembre 2010 à 14h00
Hôtel Régina - 2, place des Pyramides - 75001 Paris
Images du lot disponibles
42
Résultat
1,560 euros
Specialité
Autres thèmes
Anne-Pierre, marquis de MONTESQUIOU-FÉZENSAC (1739-1798) général de la Révolutio...
Anne-Pierre, marquis de MONTESQUIOU-FÉZENSAC (1739-1798) général de la Révolution, il conquit la Savoie et le Comté de Nice.
Manuscrit autographe, Aux citoyens de Grenoble, [vers septembre 1792 ?] ; 8 pages in-fol.
Important mémoire où il se défend d'être le complice de La Fayette.
Il s'étonne des griefs que les citoyens de Grenoble ont contre lui. Il reconnaît avoir écrit aux Amis de la Constitution de Marseille une lettre qui a pu leur faire croire qu'il était l'ami de Lafayette, mais il ne pouvait se persuader que notre liberté put avoir pour ennemi l'homme qui le premier avoit proposé la declaration des droits, l'homme qui le premier des françois avoit combattu les tirans au-dela des mers, l'homme enfin qui n'avoit d'azile en Europe que dans la France libre …
Du reste sa conduite atteste la pratique de tous les devoirs : en témoignent sa discrétion, et ses efforts pour épurer l'esprit du régiment de chasseurs à cheval … Son voyage à Paris ne mérite pas de reproches ; on a donné à son voyage à Metz pour s'entretenir avec Luckner le motif d'un entretien avec Lafayette, alors qu'il ne l'a pas vu, ni n'a correspondu avec lui depuis qu'il commande l'Armée du Midi …
Quant au reproche concernant l'inaction de l'Armée du Midi, il n'avait pas carte blanche et le ministre Servan le sait…
Il se défend de même au sujet des marches des soldats aux cantonnements, son refus de l'assistance de volontaires armés, et l'équipement et l'approvisionnement des soldats de son armée.
Il rappelle qu'aucun membre de sa famille n'a quitté sa patrie ; il en appelle à leur jugement et à leur confiance.
S'il est un meilleur patriote que moi, qu'il paraisse et je lui cede avec transport l'honneur de commander.
Je ne demande qu'une place que l'on ne peut me refuser.
Je la demande au premier rang des grenadiers.
J'en ai déjà pris l'engagement avec ceux que le zèle amene à votre secours.
Peu m'importe la manière de servir mon pays pourvu que je le serve …
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.