Collection Michel Wittock. Cinquième partie. De Bonaparte, Premier Consul à Napoléon III, Empereur

jeudi 24 octobre 2013 à 14h30
Hôtel du Louvre - Salon Rohan - Place André Malraux - 75001 Paris
Images du lot disponibles
1
Résultat
2,750 euros
Specialité
Autres thèmes
BEMBO (P.).Gli Asolani di Messer Pietro Bembo. Venise, Alde, 1515, in-8° de 130 ...
BEMBO (P.).
Gli Asolani di Messer Pietro Bembo. Venise, Alde, 1515, in-8° de 130 ff ., sign. a-p8 et q10, veau vert d’eau, réseau losangé poussé à froid sur les plats, serti d’une roulette d’annelets et d’un filet dorés, dos à nerfs orné, petite grecque intérieure, tranches dorées (Rel. P. Bozerian Jeune).


Seconde édition aldine. Elle est due à Aldo Romano et Andrea Asolano, qui la reprirent sur celle publiée par Aldo Manuce en 1505. Toutes deux furent dédiées à Lucrèce Borgia, mais rares sont les exemplaires de 1505 à n’avoir pas été expurgés des feuillets de dédicace. Pietro Bembo (1470-1547), érudit, secrétaire de Léon X… Issu d’une famille patricienne de Venise et élève de Constantin Lascaris (1434-1501), l’un des rénovateurs des lettres grecques en Occident, Bembo jouit d’un grand prestige auprès des cours de Ferrare et de Florence ainsi qu’auprès des papes Léon X puis Clément VII. Ami de Giorgione et de Raphaël, historiographe de Venise et collectionneur d’antiques et d’éditions rares, il fut fait cardinal en 1539. … et poète, amant de Lucrèce Borgia (1480-1519).
Deuxième œuvre de Pietro Bembo, Gli Asolani furent écrits en italien entre 1497 et 1502, à Asolo. L’auteur dédia ces dialogues sur l’amour, dans une préface fameuse, à la duchesse de Ferrare, Lucrèce Borgia, dont la tradition veut qu’il était alors l’amant. Œuvre majeure de la poésie italienne, Les Azolains – tels que les traduisit en français l’humaniste Jean Martin en 1545 – connurent une quarantaine d’éditions, italiennes et françaises, au XVIe siècle. Bembo, qui publia aussi des propos sur la langue italienne, exerça une influence considérable sur des auteurs tels que l’Arioste, Baldassare Castiglione et Le Tasse. Exemplaire relié par François Bozerian. Dimensions : 143 x 87 mm. Exposition : Culot (P.), Relieurs et reliures décorées en France aux époques Directoire et Empire, Bibliotheca Wittockiana, 16 sept. 2000-10 févr. 2001, Bruxelles, n°171, avec reproduction. Renouard (A.-A.), Annales de l’imprimerie des Alde, Renouard, 1834, p. 48, n°1 et p. 72, n°5 ; Barker (N.), A Catalogue of the Ahmanson-Murphy Aldine Collection at UCLA, fasc. I, p. 100, n°72 et fasc. II, p. 6, n°116.  
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.