Collection Michel Wittock. Cinquième partie. De Bonaparte, Premier Consul à Napoléon III, Empereur

jeudi 24 octobre 2013 à 14h30
Hôtel du Louvre - Salon Rohan - Place André Malraux - 75001 Paris
Images du lot disponibles
48
Résultat
563 euros
Specialité
Autres thèmes
LUCAS (J. A. H.).Tableau méthodique des espèces minérales… Paris, D’Hautel, 1806...
LUCAS (J. A. H.).
Tableau méthodique des espèces minérales… Paris, D’Hautel, 1806-1813, 2 tomes en un vol. in-8°, veau fauve poli, roulette à l’antique autour des plats sertie de filets dorés, chiffre [G] avec de part et d’autre couronne étoilée et branches de laurier, dos lisse fleurdelisé, tranches dorées (Relié par Antne Chaumont, Relieur de l’Institut de France).

Première édition. Un naturaliste français, Jean-Antoine-Henri Lucas (1780-1825).
Attaché plus particulièrement aux études minéralogiques, il visita les régions volcaniques de l’Italie (Etna et Vésuve), desquelles il rapporta de précieuses collections. Son Tableau méthodique des espèces minérales est un extrait du traité de René-Just Haüy (1743-1822), augmenté de nouvelles observations. Un portrait de René-Just Haüy d’après F. Massard interprété par R. Delvaux et un tableau des formes primitives des espèces minérales déterminées par Haüy. Exemplaire portant un envoi autographe de l’auteur : Hommage respectueux de l’auteur. Le titre de la première partie est au nom d’Hautel. Une reliure de transition entre l’Empire et la Restauration. Elle fut exécutée par Antoine Chaumont pour un propriétaire non identifié. Son décor la rend intéressante par l’association d’un semé de fleurs de lys, symbole associé à la royauté, frappé au dos, à un vocabulaire ornemental néo-classique, typique de l’Empire, décorant les plats. Dimensions : 201 x 121 mm. Provenances : G, initiale dorée de l’époque, non identifiée ; Presbytère de Saint-Sulpice à Paris (?), avec son étiquette. Exposition : Culot (P.), Relieurs et reliures décorées en France aux époques Directoire et Empire, Bibliotheca Wittockiana, 16 sept. 2000-10 févr. 2001, Bruxelles, n°147, avec reproduction. Hoover, 548 (Issue B) ; Schuh, 3166 (Issue A), 3167 (Issue B) ; Ward & Carozzi, 1403, « First vol. only » ; issue A) ; Ramsden (C.), French Bookbinders, 1789-1848, Lund Humphries, 1950, pp. 52-53 («One of the most important of the 1800-20 binders.») Reliures au vernis sans odeur, dit « vernis Martin » Le terme de « vernis Martin » est impropre pour désigner ces reliures. Il est pourtant couramment employé en référence au procédé de vernis inventé en 1730 par les frères Martin pour imiter la laque orientale décorant les meubles et les objets d’art et qui fut utilisé jusqu’au XIXe siècle. Leur « secret » consistait à coller des feuilles de papier, à les passer au four pour les durcir, à les peindre de couleurs, à les vernir de copal et à les glacer à la gomme arabique. Ce type de reliure demeure peu commun et l’on a trace de deux seules manufactures au XIXe siècle. Ces reliures portent généralement une étiquette avec ces inscriptions : Brevet d’invention. Reliures au vernis sans odeur établies au Grand Châtelet, quai de la Mégisserie, vis-à-vis le quai aux fleurs, ainsi qu’un timbre sec rond du brevet d’invention. Albert Ehrman a dressé une liste de ces reliures au vernis sans odeur, publiée dans le Book Collector, en 1965. Il en a identifié 18, la plupart de format in-12 ; les deux de la collection Wittock ont échappé à ce recensement. Léon Gruel, dans son Manuel (1887, p. 155), puis dans le Bulletin du bibliophile (1910, p. 192), dit ne pas connaître « le nom du fabricant ou du relieur », propriétaire de ce brevet-ci. Il cite un autre procédé du même type, breveté par Théodore-Pierre Bertin en 1811, réservé aux « reliures en carton vernis » : ce brevet « n’était pas établi pour servir de renouvellement au brevet primitif du XVIIIe siècle, [et] pouvait constituer non pas positivement une concurrence mais cependant un profit que son auteur entendait tirer de connaissances qui émanaient d’une invention antérieure à son propre brevet ».
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.