Collection Michel Wittock. Cinquième partie. De Bonaparte, Premier Consul à Napoléon III, Empereur

vente live: jeudi 24 octobre 2013 à 14h30
Hôtel du Louvre - Salon Rohan - Place André Malraux - 75001 Paris
Images du lot disponibles
26
Résultat
2,500 euros
Specialité
Autres thèmes
SAINT-GERMAIN (Cl.-L.-R., comte de).Mémoires… écrits par lui-même. En Suisse, Ch...
SAINT-GERMAIN (Cl.-L.-R., comte de).
Mémoires… écrits par lui-même. En Suisse, Chez les libraires associés, 1779, in-8°, veau fauve moucheté, double roulette dorée autour des plats, dos lisse orné, chiffre entrelacé [PB] en queue, tranches vertes (reliure ancienne).


Claude-Louis-Robert, comte de Saint-Germain (1707-1778), fit, d’abord au service de divers princes européens, puis en France, une longue carrière militaire qui le mena au portefeuille de ministre de la Guerre sous le règne de Louis XVI. D’un esprit novateur, il fut appelé aux responsabilités sur les recommandations de Turgot et réalisa, entre 1775 et 1777, de vigoureuses réformes. Celles-ci bouleversèrent pour longtemps l’ensemble des institutions militaires françaises, mais la brusquerie de leur application lui valut une vive impopularité qui le contraignit à se retirer. Ses Mémoires furent mis en forme par l’abbé Dubois et publiés la première fois, en 1779, à Amsterdam. Exemplaire de l’impératrice Joséphine (1763-1814), provenant de la Malmaison. Relié vers 1800, l’ouvrage porte le cachet humide « Bibliothèque de la Malmaison » qui fut apposé lors des ventes de mai à juillet 1829, ici sur la page de titre. Orné du chiffre [PB] pour « Pagerie Bonaparte », ce type de reliure réalisé en grand nombre serait, selon Christian Galantaris, de la main de l’un des cinq Bradel, ou, selon Anne Lamort, du relieur Charles-Pierre Bizouard, qui était installé rue des Carmes à Paris. Le caractère succinct et lapidaire de l’Inventaire après décès de l’impératice Joséphine à la Malmaison, établi par Mongie, qui n’est « qu’une sélection des volumes jugés les plus intéressants à l’époque », explique que bon nombre d’ouvrages ayant appartenu à cette dernière n’y figurent pas ; tel est le cas ici. Dimensions : 197 x 122 mm. Provenance : Joséphine Bonaparte ; vente anonyme (Cat., Livres de l’impératrice Joséphine provenant de la Malmaison, Paris, 21 oct. 1985, n°140).
Exposition : Culot (P.), Relieurs et reliures décorées en France aux époques Directoire et Empire, Bibliotheca Wittockiana, 16 sept. 2000-10 févr. 2001, Bruxelles, n°28, avec reproduction. Lamort (A.), Reliures impériales, Monelle Hayot, 2004, pp. 48-52 ; Benoit (J., dir.), Livres précieux du musée de Malmaison, RMN, 1992, pp. 51-57, 94 ; Galantaris (C.), Précieux livres provenant de l’impératrice Joséphine à Malmaison, Paris, 21 oct. 1985, p. 21, n°140 ; Granjean (S.), Inventaire après décès de l’impératice Joséphine à la Malmaison, Paris, 1964.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.