Collection Michel Wittock VI

jeudi 12 novembre 2015 à 14h30
Salle Rossini 7 rue Rossini 75009 Paris
Images du lot disponibles
14
Estimation
12,000 - 15,000 euros
Specialité
Autres thèmes
ARIAS MONTANO (Benito). Humanæ salutis monumenta. Anvers, Christophe Plantin, 15...

ARIAS MONTANO (Benito). Humanæ salutis monumenta. Anvers, Christophe Plantin, 1571. In-8 (205 x 128 mm), maroquin olive, plats entièrement couverts d'un décor à la fanfare, encadré d'un triple filet et composé de compartiments d'entrelacs droits et courbes, volutes, branches de chêne et de frêne, cœurs empanachés et petits fleurons azurés, ovale central en réserve, dos lisse orné en long de volutes répétées, filets droits et obliques sur les coupes, tranches dorées, emboîtage moderne de toile brune (Reliure parisienne de l'époque).

Édition originale de ce recueil d'odes latines composées par l'orientaliste andalou Benito Arias Montano (1527-1598), chapelain du roi Philippe II qui a laissé son nom à une importante édition polyglotte de la bible publiée chez Christophe Plantin à la même période (1569-1572).
L'ouvrage est orné d'une suite d'emblèmes gravés en taille-douce qui en fait l'un des livres illustrés les plus recherchés parmi ceux qu'a publiés le célèbre imprimeur anversois Christophe Plantin.
L'illustration se compose d'un titre-frontispice architectural gravé par Pieter Huys, un portrait du Christ en médaillon par Jan et Hieronymus Wierix et 70 emblèmes bibliques à pleine page interprétés par les frères Wierix, mais aussi Abraham de Bruyn et Pieter Huys, d'après Pieter van der Borcht et Crispin van den Broeck. Les emblèmes sont contenus dans de jolis encadrements de fleurs, de fruits et d'animaux exécutés par Jan Sadeler et Pieter Huys qui ne se trouvent que dans cette première édition.

Somptueuse reliure parisienne en maroquin olive, strictement d'époque, richement ornée d'un décor à la fanfare proprement dit.

« Parmi les fleurons des plats se trouve un des deux types connus d'un fer caractéristique, “le cœur empanaché” [cf. Hobson, p. 28, fig. 18a]. Ce fer est l'un de ceux observés sur trois reliures d'un groupe qui en comporte au moins dix-huit, toutes données au même atelier de dorure [ibid., p. 59]. Beaucoup de ces reliures sont ornées d'un décor à la fanfare de type primitif, exécutées pour plusieurs bibliophiles, dont Thomas Mahieu et Jean Grolier. Cette reliure serait une des dernières exécutées par cet atelier disparu en 1571 ou peu après. » (P. Culot).

Des bibliothèques Jean-Baptiste de Pianne, prêtre et bénéficiaire de la Sainte-Chapelle de Paris (ex-libris manuscrit daté 1668 et 1676 sur le contreplat supérieur), Danty (ex-libris manuscrit daté 1741 au bas du titre), Édouard Rahir (ex-libris, vente II à Paris, 6 mai 1931, lot 379) et Edmée Maus (ex-libris). Pour une notice biographique sur Edmée Mauss voir le lot 4.
Sans la seconde partie, qui a pu être imprimée quelques mois après la première ; formant [32] pp. (sign. A-B8), elle contient une seconde préface de l'éditeur, postérieure de cinq mois à celle de la première partie, les Annotationes in odas Bened. Ariæ Montani et une liste des gravures).
Dos passé, courte fente sur un mors, quelques rares petites salissures dans le texte ; charnières, coiffes et coins habilement restaurés ; déchirure réparée au feuillet C2, sans manque.
Voet, n°588 – Adams, M-1646 – Brunet, I, 421 (inexact) – Graesse, I, 195 – Funck, 364 – Praz, 259-260 – Landwehr : Emblem books in the Low Countries, n°26 – Foot, I, 169, n°27 – Hobson : Fanfare, n°76.
Hobson & Culot, n°59.
Exposition : Cinq siècles d'ornements, n°42.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.