Collection Michel Wittock VI

jeudi 12 novembre 2015 à 14h30
Salle Rossini 7 rue Rossini 75009 Paris
Images du lot disponibles
1
Estimation
4,000 - 5,000 euros
Specialité
Autres thèmes
CHAMPIER (Symphorien). Speculum Galeni. Epithome Galeni, sive Galenus abreviatus...

CHAMPIER (Symphorien). Speculum Galeni. Epithome Galeni, sive Galenus abreviatus vel incisus aut intersectus, quecunque in speculo continebantur apprehendens, cui plurima variarum traductionum eidem in fine duplicata novaque annectuntur. [Lyon, Simon Vincent], 15 février 1512. – Practica nova in medicina. De omnibus morborum generibus ex traditionibus grecorum, latinorum, arabu[m], penorum ac recentium auctorum : aurei libri quinque. Item liber de omnibus generibus febrium. S.l.n.d. [Lyon, Jean Marion pour Simon Vincent, vers 1509]. 2 ouvrages en un volume in-8 (172 x 118 mm), veau fauve estampé à froid sur ais de bois, bordure rectangulaire de rinceaux aldins sertie de filets gras et maigres en encadrement, rectangle central orné de trois losanges tressés de style oriental accompagnés de huit fleurettes, dos à trois larges nerfs orné de croisillons à froid, traces de fermoirs, tranches lisses avec le titre manuscrit en tête, emboîtage moderne de demi-chagrin brun (Reliure lyonnaise de l'époque).

Éditions originales de la plus grande rareté.

Symphorien Champier (1472-1539), célèbre médecin, philosophe et chroniqueur lyonnais, est considéré comme l'un des plus grands humanistes de la Renaissance française. Docteur en médecine de Montpellier nourri des auteurs grecs et arabes, il fut premier médecin du duc Antoine de Lorraine avant de se fixer à Lyon, aux côtés de son ami François Rabelais, où il créa le Collège des médecins de Lyon et publia de nombreux ouvrages, tant de médecine et de pharmacologie que d’histoire, telles les Chroniques de Lorraine, les Chroniques de Savoie, une Vie de Bayard, etc.

Le présent exemplaire réunit deux importants traités médicaux de l’auteur en première édition, le Speculum Galeni et la Practica nova in medicina.

I. Le Speculum Galeni est surtout curieux par la diversité des matières qu’il traite et les nombreux renseignements qu’on y trouve. Précédé d’une biographie de Galien et d’une liste de ses œuvres, l’ouvrage est une compilation latine d’écrits médicaux qu’on attribuait alors au médecin grec formant un traité de médecine à part entière. S’y trouve notamment le De occulis du Pseudo-Galien qui constitue l’un des premiers traités d’ophthalmologie imprimés.
Cette édition originale est de toute rareté. Paul Allut indique dans son Étude biographique et bibliographique sur Symphorien Champier n'en avoir rencontré aucun exemplaire et la suppose presqu’entièrement détruite. Selon lui, « personne n’a jamais vu un seul exemplaire de cette première édition, soit sous le titre de Speculum Galeni, soit sous celui de Speculum medicine. J’en ai vainement cherché la trace et je ne l’ai trouvée dans aucun catalogue, nul bibliographe n’en ayant fait mention [...]. Un exemplaire de ce Speculum échappé à l’auto-da-fé qui fut fait de l’édition entière dans la boutique même du libraire infidèle pourrait donc être comparé au phénix renaissant de ses cendres. » De fait, il ne décrit que la réédition de 1517.

II. Extrêmement rare également, l’édition originale de la Practica nova in medicina est elle aussi demeurée inconnue à Paul Allut, qui en décrit seulement les rééditions de 1517, 1522 et 1547. Bien qu’elle soit mentionnée dans la plupart des grandes bibliographies d'incunables, H. Joly et J. Lacassagne font remarquer que, l’auteur étant qualifié d'Antonii ducis Lothoringie ac Barri primarius medicus au début du texte, l'ouvrage n'a pu voir le jour avant le 10 décembre 1508, date de l'avènement d'Antoine le Bon au duché de Lorraine et de Bar.
Précieux exemplaire dans sa première reliure lyonnaise en veau estampé.
De la bibliothèque d'un médecin de Villanova d'Asti dans le Piémont répondant au nom de Georgius (ex-libris et chiffre manuscrits datés de 1566), puis de celle du médecin Carlo Franco Casalini a Sto Georgio (ex-libris manuscrit daté de 1744). Annotations marginales dans les deux ouvrages et une recette médicale manuscrite de la fin du XVIe siècle sur le dernier feuillet blanc.

Bien conservé dans une reliure exempte de restauration, l'exemplaire est complet de tous les feuillets blancs requis. Discrètes mouillures marginales. Manques de peau sur les coiffes, les coins et en pied des plats.
I. Speculum Galeni : Gültlingen, II, 50 : 57 – Durling, NLM, n°945 – Stillwell, The Awakening interest in Science, n°342 – Allut, Étude biographique et bibliographique sur Symphorien Champier, Lyon, 1859, pp. 188-196 (éd. de 1517).
II. Practica nova : Hain-Copinger, *4907 – Goff, C-422 – IGI, II, 60 – GW, VI, 420 – BM-Fr, n°99 – Klebs, 269.1 – Gültlingen, III, 153 : 42 – Durling, NLM, n°937 – Stillwell, n°341 – Schullian, Army Medical Library, n°147 – Allut, op. cit., pp. 198-199 (éd. de 1517, 1522 et 1547) – Joly & Lacassagne : « Médecins et imprimeurs lyonnais au XVIe siècle », Revue lyonnaise de médecine, VII, 1958, p. 98 et fig. 4 – Ballard & Pijoan : Bulletin of the Medical Library Association, XXVIII, 1940, p. 182.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.