Collection Michel Wittock VI

jeudi 12 novembre 2015 à 14h30
Salle Rossini 7 rue Rossini 75009 Paris
Images du lot disponibles
4
Résultat
50,000 euros
Specialité
Autres thèmes
DORÉ (Pierre). L'Image de vertu demonstrant la perfection & saincte vie de l...

DORÉ (Pierre). L'Image de vertu demonstrant la perfection & saincte vie de la bienheureuse vierge Marie mere de dieu, par les escriptures, tant de lancie[n] que du nouveau testament. Paris, Pierre Vidoué pour Jean de Brouilly, 1540. In-8 (162 x 102 mm), veau brun, panneaux de veau fauve poli sur les plats, encadrement de filets à froid et d'une bordure composée par répétition d'un unique fleuron avec fleurons aldins aux angles, rectangle central orné de rinceaux, accolades et petits fers dorés, armoiries couronnées et entourées du collier de l'ordre de Saint-Michel au centre, dos à cinq nerfs orné de petits fleurons dorés dans les entrenerfs, tranches dorées et ciselées, emboîtage de toile moderne (Reliure parisienne de l'époque). Édition originale, de toute rareté.
Brunet n'a pas connu cette première édition et ne mentionne de l'ouvrage que ses rééditions de 1549, 1559 et 1582.
Jolie impression parisienne de Pierre Vidoué, en lettres rondes, ornée d'une vignette gravée sur bois au titre et de grandes lettrines à fond azuré animées d'angelots. Les frais de l'édition et son privilège furent partagés entre les libraires Jérôme de Gourmont et Jean de Brouilly.
Exemplaire réglé.
Exemplaire de présent relié pour François Ier par l'atelier du « Pecking Crow Binder », du nom d'un fer à dorer caractéristique des productions de cet atelier de reliure parisien qui fut l'un des plus actifs du milieu du XVIe siècle. « En activité de 1535 environ à 1550, il est fréquemment sollicité par les amateurs et quelques reliures de dédicace destinées au roi y sont réalisées », écrivent M.-P. Laffitte et F. Le Bars, qui citent notre exemplaire, dans Reliures royales de la Renaissance. François Ier, mais aussi le cardinal de Granvelle et Thomas Wotton figurent parmi les plus distingués commanditaires de cet atelier.
« François Ier (1494-1547) occupe une place prédominante dans l'histoire de la bibliophilie. Dès son avènement au trône de France le 1er janvier 1515, il se voit offrir des manuscrits de dédicace et livres imprimés précieux, la plupart luxueusement reliés sur commission des donateurs et qui seront à l'époque conservés dans les bibliothèques royales de Blois et de Fontainebleau. » (Une vie, une collection).
C'est sans doute à la demande d'Antoinette de Bourbon, l'épouse du premier duc de Guise, Claude de Lorraine, dont Pierre Doré était le confesseur, que la présente reliure a été exécutée, pour faire de l'exemplaire un présent digne du roi de France. L'Image de vertu faisait partie des rares volumes offerts au souverain qui ont été conservés dans sa bibliothèque personnelle et qui, de la sorte, se trouvent encore en mains privées.
Des bibliothèques Richard Lions (vente à Paris, 2-4 mars 1885, lot 25), Lucien Double (ex-libris, vente à Paris, 22 février 1897, lot 2), Robert Hoe (ex-libris, vente II à New-York, 8 janvier 1912, lot 215), Nicolas Rauch (cat. n°1, 1948, n°44, ill.), Paul Hirsch (ex-libris) et Edmée Maus (ex-libris).
L'illustre bibliophile genevoise Edmée Maus (1905-1971) avait consacré sa fortune à acquérir des œuvres d'art et des livres précieux en exemplaires de choix. Sa bibliothèque, constituée avec les conseils avisés d’Arthur Rau et de Georges Heilbrun, fut dispersée à sa mort par un groupe de libraires, qui apposèrent judicieusement un ex-libris posthume sur ses livres pour conserver la mémoire de son exceptionnelle collection.
Quelques annotations marginales du temps dans les premiers feuillets et sur la garde blanche finale.
Discrètes restaurations à la reliure ; petite déchirure en pied du titre, légèrement sali ; travail de ver négligeable dans la marge inférieure des ff. H6-I4.
Peach : Versailles, n°526 – Higman, D-73 – Renouard & Moreau : Inventaire, V, n°1717 (exemplaire cité) – Miner, n° 59 – Guigard, I, p. 7 (exemplaire cité) – [L. Double], « Cabinet d’un curieux. Description de quelques livres rares ». Paris, 1892, n° 2, ill. (la longue note accompagnant la description de l’exemplaire est rédigée par Paul Lacroix, alias le bibliophile Jacob) – I. Schunke, « Der klassische Grolier-Buchbinder in Paris », Gutenberg Jahrbuch, 1953, pp. 164-171 – A. Rau : « Contemporary Collectors XVI. Edmée Maus », in The Book Collector, VII, 1958, pp. 38-50 (exemplaire cité p. 39) – Macchi, pl. XI – Laffitte & Le Bars, p. 52.
Hobson & Culot, n°32.
Expositions : Cinq siècles d'ornements, n°24 – Musea Nostra, p. 28 – Une vie, une collection, n°1.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.