Collection Michel Wittock VI

jeudi 12 novembre 2015 à 14h30
Salle Rossini 7 rue Rossini 75009 Paris
Images du lot disponibles
40
Résultat
1,875 euros
Specialité
Autres thèmes
L'Office de la Semaine Sainte, en latin et en françois, selon le missel et le br...
L'Office de la Semaine Sainte, en latin et en françois, selon le missel et le bréviaire romain... À l'usage de Madame la Dauphine & de sa maison. Paris, Jean-Baptiste Garnier, 1752. In-8 (200 x 125 mm), maroquin rouge, plaque à la Dubuisson à décor d'ailes de coquilles, feuilles d'acanthe et autres ornements rocaille, armoiries au centre, dos lisse orné de compartiments à la fanfare contenant une petite fleur de lis, coupes ornées, roulette intérieure, doublure et gardes de papier doré et colorié à motifs floraux, tranches dorées (Reliure de l'époque). Bel exemplaire en maroquin orné d'une jolie plaque à la Dubuisson aux armes de la duchesse de Luynes.
Marie Brulart (1685-1763), fille du marquis de La Borde, premier président au parlement de Bourgogne, fut la seconde épouse de Charles-Philippe d'Albert, duc de Luynes et de Chevreuse, le frère de la comtesse de Verrue. Elle fut reçue dame d'honneur de la reine Marie Leczinska en 1735.
La belle plaque d'encadrement rocaille qui orne les plats se rencontre sur presque toutes les éditions de l'Office de la Semaine Sainte parues de 1728 à 1753, puis surtout sur les éditions de l'Almanach royal imprimées de 1753 à 1787. Ces reliures sont pour la plupart en maroquin rouge ; certaines portent la grande étiquette de Dubuisson et d'autres, les marques des papetiers Grobert, Larcher ou Saint-Amand. Une grande partie d'entre elles, réalisées après la mort de Pierre-Paul Dubuisson, en 1762, témoignent du fait que ces plaques ne disparurent pas avec leur créateur, mais furent transmises à un relieur-doreur actif au moins jusqu'à la Révolution dont l'identité reste à découvrir.
Mention manuscrite datée de 1817 sur une garde blanche : Ce livre est à l'usage de Sœur Françoise, il lui a été donné par Mme Dubuisson (est-ce une descendante du papetier-relieur ?). Cachet encré de la Congrégation de Notre-Dame de Verdun sur le faux-titre.
De la bibliothèque Le Breton (vente à Paris, décembre 1921, lot 382).
Étiquette de la librairie Pierre Berès au premier contreplat (Catalogue 64, [1971], n°229, ill.).
Rahir, 184-l (plaque) – OHR, 1847 (exemplaire cité).
Exposition : Une vie, une collection, n°27.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.