Collection Michel Wittock VII

mardi 14 novembre 2017 à 14h00
Salle Rossini
Images du lot disponibles
30
Résultat
1,250 euros
Specialité
Autres thèmes
ACHILLE TATIUS. Les Amours de Clytophon et de Leucippe. Paris, Toussaint Quinet,...

ACHILLE TATIUS. Les Amours de Clytophon et de Leucippe. Paris, Toussaint Quinet, 1635. In-8 (160 x 101 mm), maroquin bleu nuit, triple filet doré, armoiries dorées au centre, dos orné de pièces d'armes alternées, roulette sur les coupes, dentelle intérieure dorée, tranches dorées (Reliure du début du XVIIIe siècle). Édition originale de cette traduction, par Jean Baudoin, qui fut l'un des premiers membres de l'Académie française en 1634.
Elle est ornée d'un titre-frontispice gravé par Abraham Bosse et de huit figures à pleine page dessinées et gravées par Daniel Rabel.
Célèbre roman grec composé par le sophiste Achille Tatius (IIe siècle ap. J. C.), Leucippé et Clitophon narre, en huit livres, les aventures d'un couple de jeunes gens originaires de Tyr et de Byzance, principalement en Égypte et à Éphèse. La première traduction française du roman fut publiée par Abraham Rémy en 1625.

Exemplaire relié en maroquin bleu nuit aux armes et pièces d'armes de la comtesse de Verrue, l'une des plus grandes bibliophiles de son temps, provenant de sa bibliothèque parisienne.

Jeanne-Baptiste d’Albert de Luynes, comtesse de Verrue (1676-1763), possédait une bibliothèque à Paris, en son hôtel de la rue du Cherche-Midi, et une autre à Meudon, sa résidence de campagne. Ses deux bibliothèques, totalisant quelques dix-huit mille volumes, furent dispersées six mois après sa mort, en mars et avril 1737 ; une partie des livres ne put figurer au catalogue en raison de leur caractère licencieux ou antireligieux. Malgré sa nature considérée à l’époque comme plutôt légèrement libertine, le présent ouvrage figure sous le n°265 de l'inventaire, p. 114 du catalogue établi par Gabriel Martin.

Des bibliothèques Ambroise Firmin-Didot (ex-libris, vente III à Paris, 9-15 juin 1881, lot 388) et Henry Houssaye (ex-libris, vente I à Paris, 2-4 mai 1912, lot 175).

L'exemplaire a été présenté dans l'album Musea Nostra (Gand, 1996, p. 49, ill.) et a figuré dans l'exposition Une vie, une collection (Bruxelles, 2008, n°25, ill.) organisée à la Bibliotheca Wittockiana pour commémorer le vingt-cinquième anniversaire de l’institution.
Frontispice remonté par la marge de gauche, intérieur roussi, quelques frottements et infimes restaurations anciennes.
Gay-Lemonnyer, I, 15.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.