Collection Michel Wittock VII

mardi 14 novembre 2017 à 14h00
Salle Rossini
Images du lot disponibles
45
Résultat
4,000 euros
Specialité
Autres thèmes
HEURES imprimées par l'ordre de Monseigneur le Cardinal de Noailles, archevêque ...

HEURES imprimées par l'ordre de Monseigneur le Cardinal de Noailles, archevêque de Paris, à l'usage de son diocèse. Paris, Louis Josse et François Muguet, 1710. In-8 (196 x 122 mm), maroquin bleu nuit, triple filet doré, insigne de la Toison d'or doré aux coins et au centre, dos orné du même fer répété, filet sur les coupes, roulette intérieure dorée, tranches dorées sur marbrure (Reliure de l'époque). Édition ornée d'un frontispice gravé par Thomassin d'après Picart.

Exemplaire réglé dans une séduisante reliure de l'époque en maroquin bleu nuit à l'emblème du baron de Longepierre.
Comme la plupart des livres composant sa riche bibliothèque, le baron de Longepierre a confié la reliure de ces Heures à Luc-Antoine Boyet, qui avait été nommé relieur du Roi en 1698.

Hilaire-Bernard de Roqueleyne (1659-1721), baron de Longepierre, auteur d'une Électre magnifiquement représentée chez la princesse de Conti, traducteur de Théocrite et d'Anacréon, protégé de Madame et de son fils le Régent, fut le précepteur du comte de Toulouse. « Il savait entre autres choses fort grec dont il avait aussi toutes les mœurs », ironise Saint-Simon.

Longepierre était un ami intime du cardinal Louis-Antoine de Noailles (1651-1729), archevêque de Paris de 1695 à sa mort, qui est à l'origine de la publication du présent ouvrage, à tel point qu'il lui légua sa bibliothèque lorsqu'il mourut. À la mort du cardinal, elle passa à son neveu le maréchal-duc Adrien-Maurice de Noailles (1678-1766). Les biens des Noailles, y compris les livres, seront dispersés à l’époque révolutionnaire.
« Les reliures de la bibliothèque Longepierre, écrivait Nodier dans sa préface au catalogue Pixérécourt, jouissent du même crédit auprès des amateurs que celles qui annoncent les livres de Grolier, du président de Thou et du comte d'Hoym. Elles sont en général d'une grande perfection dans leur simplicité, et cette bibliothèque d'un choix admirable, ne paraissant pas avoir été jamais fort étendue, elles se présentent très rarement dans les ventes »

Cet exemplaire, dont la reliure est très proche de celle de la BnF reproduite par Devauchelle et du Juvénal de la bibliothèque Vincent Labouret (vente Alde, 27 mai 2010, lot 34), a figuré dans l'album Musea Nostra (Gand, 1996, p. 48) et dans l'exposition Une vie, une collection (Bruxelles, 2008, n°24, ill.).

De la bibliothèque du baron Jérôme Pichon (ex-libris, Paris, I, 3-14 mai 1897, lot 43). Cet illustre collectionneur, qui était l’un des vingt-quatre membres de la Société des Bibliophiles françois, est l’auteur de la Vie de Charles-Henry comte de Hoym publié en 1880 par ladite société.

Reliure discrètement restaurée, quelques mouillures et rousseurs.

Thoinan, 213-218 – Devauchelle, I, 146-148, cf. pl. LXXXVI.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.