Collection Michel Wittock VII

mardi 14 novembre 2017 à 14h00
Salle Rossini
Images du lot disponibles
26
Estimation
800 - 1,000 euros
Specialité
Autres thèmes
PLINE LE JEUNE. Epist. lib. IX. Ejusdem & Trajani impr. epist. amœbææ [...]....

PLINE LE JEUNE. Epist. lib. IX. Ejusdem & Trajani impr. epist. amœbææ [...]. [Genève], Jacob Stoer, 1610. In-16 (116 x 75 mm), maroquin fauve, double filet et décor de volutes et fleurons dorés, mentions dorées et armoiries différentes sur chaque plat, b. curtus r. / acad. parth. sur le premier plat, n. nuccius / acad. parth. sur le second, dos orné, tranches dorées et ciselées, attaches manquantes (Reliure de l'époque). Réimpression genevoise de cette édition établie par Henri Estienne avec les commentaires d'Isaac Casaubon.

L’humaniste et érudit calviniste Isaac Casaubon (1559-1614) avait épousé la fille de l’imprimeur Henri Estienne, avec lequel il collabora pour l’édition de ces Lettres dont la réimpression est sortie au même moment où, sur l’invitation de l’archevêque de Canterbury, Casaubon quittait définitivement Genève pour rejoindre à Londres Jacques Ier d’Angleterre.

Reliure romaine de l'époque portant les noms et les armes de B. Curtus et N. Nuccius, de l'Académie parthénopéenne (i.e. napolitaine). Ces deux personnages n'ont pu être identifiés, toutefois les armoiries figurant sous le nom de B. Curtus sont proches de celles de la famille Curt, de Genève.
Ex-libris manuscrit sur une garde : Olimpi Lauri.

Des bibliothèques Emilio Pittaluga, de Florence, puis Giorgio Pittaluga (vente à Rome, 10 juin 1997, lot 126).
Reliure frottée, légers manques et piqûres de ver aux coiffes et aux coins ; intérieur roussi, quelques mouillures. Le nom de Casaubon est caviardé sur le titre, comme c’est souvent le cas pour les auteurs calvinistes censurés.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.