Collection Michel Wittock VII

Live Auction
starts: November 14, 2017 @ 02:00 PM
Salle Rossini
Available lot photos
157
Result
1,688 euros
Speciality
Other specialist areas
[RELIURES JOTAU]. Ensemble de 7 volumes in-8 (environ 190 x 130 mm), plats et do...

[RELIURES JOTAU]. Ensemble de 7 volumes in-8 (environ 190 x 130 mm), plats et dos moulés en bakélite de couleur, charnières à spirale, pièce de titre métallique sur le plat supérieur et le dos, doublures et gardes en divers papiers peints au pochoir, premiers plats de couverture, têtes dorées, non rognés, emboîtages individuels modernes (Reliure Jotau – Breveté s.g.d.g.). Rare ensemble de sept reliures Jotau de couleurs différentes, avec leur cachet et timbre sec respectifs :

– FLAUBERT (Gustave). Madame Bovary. Mœurs de province. Paris, Eugène Fasquelle, 1928. Bakélite vert olive, ornée d'une plaque en acier repoussé sur le premier plat. Dos légèrement assombri.

– MORAND (Paul). Magie noire. Paris, Bernard Grasset, 1928. Exemplaire numéroté sur vélin pur chiffon. Bakélite noire. Brisures au dos, manque infime en tête.

– CROISSET (Francis de). La Féérie cinghalaise. Paris, Bernard Grasset, 1929. Bakélite rouge corail.

– MAUROIS (André). Ariel ou la vie de Shelley. Paris, Bernard Grasset, 1929. Exemplaire numéroté sur vélin pur chiffon. Bakélite vert pâle. Brisures au dos.

– DORGELÈS (Roland). Les Croix de bois. Paris, Albin Michel, 1930. Bakélite bordeaux. Quelques piqûres sur les tranches.

– DORGELÈS (Roland). Les Croix de bois. Paris, Albin Michel, 1930. Bakélite bleu roi, ornée d'une plaque en acier repoussé sur le premier plat. Minime fissure au bas du dos, quelques piqûres sur les tranches.

– PEYRÉ (Joseph). Sang et lumières. Paris, Bernard Grasset, 1935. Édition originale numérotée sur alfa. Bakélite vert bouteille. Dos légèrement assombri.
La reliure dite « Jotau » – du nom de Joseph Taupin – est un procédé mis au point dans les ateliers de reliure industrielle Brodart et Taupin, et à l'élaboration duquel Pierre-Lucien Martin participa. Fils de notaire, Joseph Taupin reprit en 1908 la direction d'une petite maison de cartonnage et brochage de livres alors en faillite, rue Saint-Amand à Paris.

Il fit un séjour aux États-Unis où il découvrit les méthodes de travail américaines, comme la rationalisation et la gestion d'entreprise, qu'il appliqua dans son entreprise dès son retour en France. Ainsi, il fut le premier dans le pays à pratiquer une politique de modernisation intensive dans le domaine de la reliure et devint une figure incontournable de la reliure industrielle. Ses confrères disaient de lui qu'il était à la reliure ce que Citroën est à l'automobile.

« Ces reliures moulées et ornées, assemblées de façon mécanique, traduisent le génie des reliures Jotau qui auront un immense effet à retardement. Tout est parfait dans cette proposition : autant l’ajout d’un décor pour l’une que le jansénisme de l’autre. Les papiers de garde sont également d’une suprême élégance et d’une parfaite adéquation » (Yves Peyré).

Cet ensemble exceptionnel a figuré à l’exposition Une vie, une collection (Bruxelles, 2008, n°171, ill.). Il est excessivement rare de trouver réunie la série complète des sept teintes employées ici pour traiter la bakélite des reliures.
Peyré, 87 et 205.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.