Correspondance Élie Faure

vente live: lundi 30 octobre 2017 à 14h30
Hôtel Ambassador - 16 boulevard Haussmann, 75009 Paris
Images du lot disponibles
32
Résultat
1,464 euros
Specialité
Autres thèmes
CÉLINE (Louis-Ferdinand Destouches, dit). Correspondance de 3 lettres autographe...

CÉLINE (Louis-Ferdinand Destouches, dit). Correspondance de 3 lettres autographes signées à Élie Faure. 1933-1934.

– Paris, 19 décembre 1933. « Cher ami, je me suis engagé très sottement pour vendredi ! Dabit vient ce jour-là chez moi. Ceci est convenu depuis 8 jours ! Je suis à vos ordres pour le soir qui vous plaira et où il vous plaira après vendredi, ici ou là-bas. Bien affectueusement. L. Destouches » (1 p. in-12, en-tête imprimé à son adresse du 98 rue Lepic, adresse au dos). Céline et Eugène Dabit se vouaient une admiration littéraire réciproque : Céline lui dédicaça un exemplaire du Voyage, et Dabit en publia une critique élogieuse. Céline lui dédia ses Bagatelles pour un massacre en 1937, un an après sa mort, et présenterait plus tard le succès d'Hôtel du Nord d'Eugène Dabit comme à l'origine de sa propre vocation de romancier.

– Paris, 29 décembre 1933. « Cher et bienveillant ami, me voici tout honteux et tout confus ! Je n'ai pas pu quitter mon quartier l'autre jour à temps. J'étais pris par 2 typhoïdes qui m'éreintèrent et m'abrutirent encore après le Dispensaire ! Vous m'avez pardonné ! Faites-moi pardonner par votre fille ! Je me couvre de cendres ! Quand je n'aurai plus peur de vous téléphoner, je vous demanderai rendez-vous. Mille pardons encore et très sincèrement à vous. Destouches » (1 p. in-12, en-tête imprimé à son adresse du 98 rue Lepic, adresse au dos).

– 25 mai 1934. « Cher ami, voulez-vous me pardonner encore pour ce soir. Je ne me sens pas bien et dois encore voir 20 malades ! Bien affectueusement, Destouches. » (1 p. in-16, adresse au dos).

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.