Dans la bibliothèque de Jacques Attali

mardi 25 juin 2019 à 14h00
Hôtel Ambassador - 16 boulevard Haussmann, 75009 Paris
Images du lot disponibles
15
Estimation
1,200 - 1,500 euros
Specialité
Autres thèmes
DIDEROT (Denis). Les Bijoux indiscrets. Au Monomotapa, [Paris], s.d. [1748]. 2 v...

DIDEROT (Denis). Les Bijoux indiscrets. Au Monomotapa, [Paris], s.d. [1748]. 2 volumes in-12, basane marbrée, dos orné, tranches marbrées (Reliure de l’époque).

Édition originale.

Elle est ornée d’une vignette de titre répétée et de sept figures hors texte, dont un frontispice.

La trame du roman offre à l’auteur « l’occasion d’égratigner de sa satire les nombreux aspects de la vie de cette époque et d’en traiter les sujets les plus variés : de la réforme du théâtre de l’opéra et de comédie à la querelle des Anciens et des Modernes, aux questions de droit, d’économie et de philosophie. Dans chaque cas, il y révèle son esprit alerte qui devance le temps » (Laffont-Bompiani).

Jacques Attali donnera, en 2012, une biographie de référence : Diderot ou le bonheur de penser (Paris, Fayard). « Diderot aura inventé, magnifié et théorisé le concept d’indignation. C’est pour lui le moteur de l’histoire. Ce qui le poussera à écrire, quinze ans avant la Révolution, dans une lettre à Louis XVI, le jour de la prise de fonction du nouveau roi : ‘Si vous n’êtes pas capable de trancher dans l’intérêt du peuple, le peuple se servira du même couteau pour vous trancher en deux.’ Ce concept est toujours d’une actualité extrême. Il est, là encore, un précurseur ».

Menus défauts aux reliures, quelques rousseurs.

Adams, BI1 – Tchemerzine, II, 922 a.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.