Lettres, livres et manuscrits

Live Auction with pre-bidding
pre-bidding:
Live Auction : December 15, 2021 @ 02:00 PM
Live Bid
Available lot photos
3
Estimation
600 - 800 euros
Speciality
Non précisé
Theme
autographes
BIZET (Georges).
4 lettres autographes signées [à l’éditeur musical Antoine de Choudens].
Georges Bizet fut un ami proche d'Antoine de Choudens, pour qui il exécuta également des travaux de copie et d'arrangements, notamment la réduction pour piano et chant de l'opéra de Charles Gounod, La Reine de Saba. S.l., « samedi 7 h. » [vers 1861-1862] : « Vous savez que vous ne m'avez pas envoyé le quatuor du morceau de Faust. Je ne peux le corriger que sur mon brouillon. Il me faudrait recontinuer les doubles notes, etc. Merci de la feuille de La Reine de Saba... » (1 p. in-8, coupée en deux à la pliure).
— S.l., [septembre 1863]. « Je n’ai nullement prié M. Heugel d’insérer ma note dans son journal [Le Ménestrel du 27 septembre 1863 affirmait que Georges Bizet n'avait pas vendu ses droits de publication aux éditions Choudens]. Si quelqu’un a manqué à la vérité dans cette affaire, c’est vous. Vous qui avez laissé croire, qui avez dit même que vous m’aviez acheté ma partition. J’ai des témoins – de Quercy, Hébert, Schimon et tant d’autres. Moi, je déclare dans ma circulaire qu’il est inexact que vous ayez jamais eu l’intention d’acheter Les Pêcheurs et je vous défie de me prouver le contraire. Vous ne m’en avez pas offert 500 f. Que ma musique vous soit antipathique, va bene. Je tâcherai de m’en consoler. Laissons cela. Vous semblez depuis quelque temps être fort irrité contre moi ! Pourquoi ?... Hier vous n'êtes pas venu me serrer la main, pourquoi ?... Je ne vous comprends pas !... Ne vous croyez engagé à rien par nos conventions verbales. Je serais très fâché que nos relations s'interrompent d'une façon aussi brusque – et je ne comprendrais pas votre conduite – mais il y a des choses si singulières – en tout cas je suis assez intelligent pour ne pas exiger que mes amis aiment ma musique. Je ne vous en jouerai jamais. J'attends de vos nouvelles, et, si vous voulez toujours, bien à vous... » (1 p. 1/2 in-8 oblong). Joint, le brouillon de la réponse d'Antoine de Choudens, protestant de son amitié (1 p. in-8).
— S.l., « vendredi soir » [1867]. « Caro, je vais abuser de votre complaisance. Vous seriez mille fois aimable en me donnant encore N° 1 "Après l'hiver", 9 exemplaires (je n'en ai pas encore), n° 2 "Après l'hiver", 14 exemplaires. "Douce mer" n° 1, 4 exemplaires, "Douce mer" n° 2, 13 exemplaires, "Adieux à l'hôtesse" n°1, 2 exemplaires, Adieux à l'hôtesse" n°2, 10 exemplaires. C’est pour envoyer à Gounod, Reyer, M[m]e Sabatier, M[m]e de Grandval, M[m]e Carvalho, Mlle Nilsson, Guiraud, Faure, Lefort, Mlle Wertheimber, Capoul, M[m]e Garcia, M[m]e Crépet-Garcia, Michot, Achard, M[m]e Trélat, de Meynard, et quelques amis intimes. Vous voyez que tous ces exemplaires seront bien placés. Vous en auriez sans doute envoyé à presque toutes les personnes, mais je préfère les donner moi-même... » (1 p. 1/2 in-8).
Il s'agit là de mélodies de sa composition, publiées en 1867 aux éditions Choudens : Après l'hiver et Adieux de l'hôtesse arabe, sur des poèmes de Victor Hugo, et Douce mer sur une pièce de vers d'Alphonse de Lamartine.
— S.l., [1867] : « Costume De Vriès pas prêt. Dites un mot au théâtre. Vous seul pouvez décider l'administration à faire terminer ce costume... » (1/2 p. in-8). La cantatrice Jeanne De Vriès créa le rôle de Catherine Glover dans l'opéra de Georges Bizet La Jolie fille de Perth en décembre 1867.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.