Lettres et manuscrits autographes

vente live: lundi 12 décembre 2016 à 14h00
Hôtel Ambassador - 16 boulevard Haussmann, 75009 Paris
Images du lot disponibles
43
Estimation
300 - 400 euros
Specialité
Autres thèmes
Henri de COURCY (1820-1861) homme d’affaires, journaliste, correspondant d’Améri...

Henri de COURCY (1820-1861) homme d’affaires, journaliste, correspondant d’Amérique de nombreux journaux sous le pseudonyme de C. de Laroche-Héron, premier historien de l’Église catholique en Amérique du Nord. 11 L.A.S, New-York ou Paris, 1852-1854, au Marquis de Belleval, directeur de la Revue Contemporaine ; 35 pages in-8, enveloppes. Intéressante correspondance autour de sa collaboration à la Revue Contemporaine. New York 12 octobre 1852.

« Mon ami M. Adolphe de Puibusque m’a dit que vous étiez assez bon pour m’ouvrir les colonnes de votre Revue, & j’ai l’honneur de vous adresser en conséquence un premier article sur les travaux dans l’Amérique Centrale pour la Jonction des deux Océans ».

Il précise qu’il désire publier sous le pseudonyme de C. de Laroche-Héron, « j’ai adopté ce nom dans L’Univers où mes publications paraissent depuis un an »...

Il lui envoie ensuite un second article sur le même sujet, puis accepte de faire connaître la revue en Amérique et de s’occuper de la publicité, notamment en préparant un prospectus en anglais (joint) pour amener des souscriptions et des abonnements, en écrivant à son sujet dans des journaux français de New-York et du Canada, et en publiant des annonces dans les grands journaux américains, etc.

Envoi d’autres articles : sur « La machine Ericsson qui fait beaucoup parler d’elle aux E.U. » avec schémas techniques ; sur « La Secte des Spiritualistes » ; un « article statistique, commercial & historique sur Cuba », etc... 14 avril 1854, à propos d’une polémique au sujet d’une Histoire du Canada « écrite dans un esprit très défavorable à la colonie » dont il a fait la réfutation dans le Correspondant, avec pour effet que l’Évêque d’Arras a retiré son approbation pour cet ouvrage... Etc.

On joint un prospectus imprimé en anglais pour La Revue Contemporaine, sur lequel il a apposé ses initiales « H.C. »

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.