Lettres et manuscrits autographes

vente live: lundi 12 décembre 2016 à 14h00
Hôtel Ambassador - 16 boulevard Haussmann, 75009 Paris
Images du lot disponibles
48
Estimation
800 - 1,000 euros
Specialité
Autres thèmes
Jean DESBORDES (1906-1944) écrivain, tué par la Gestapo. Tapuscrit en partie aut...

Jean DESBORDES (1906-1944) écrivain, tué par la Gestapo. Tapuscrit en partie autographe, Les Maudits [Les Forcenés, 1937] ; 219 pages in-4 sous couverture autographe signée (trous d’insecte aux premiers feuillets, qqs bords un peu effrangés).

Tapuscrit de travail du roman Les Forcenés, publié à la fin de 1937, chez Gallimard.

La chemise rouge qui sert de couverture et de page de titre porte la signature et l’adresse de Jean Desbordes, des calculs de calibrage, des notes, et les trois titres envisagés : Les Maudits, Les Farouches et Les Fanatiques. Le tapuscrit présente d’abondantes et additions corrections autographes, plusieurs pages entièrement autographes intercalées, et d’importantes biffures et suppressions.

Neuf ans après J’adore (1928), salué par Cocteau, et après Les Tragédiens (1931), Jean Desbordes rompt un long silence pour revenir à l’écriture avec ce roman, qu’il considère comme son premier livre, détaché de l’influence de Cocteau et de Radiguet, l’histoire d’un amour maudit, qui s’achèvera par un double suicide.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.