Lettres et manuscrits autographes

vente live: lundi 12 décembre 2016 à 14h00
Hôtel Ambassador - 16 boulevard Haussmann, 75009 Paris
Images du lot disponibles
25
Résultat
220 euros
Specialité
Autres thèmes
Jean-Richard Bloch (1884-1947). Manuscrit autographe signé, sous forme d’une let...

Jean-Richard Bloch (1884-1947). Manuscrit autographe signé, sous forme d’une lettre à Jean Luchaire, Huez par Bourg d’Oisans (Isère) 4 août 1931 ; 8 pages in-4.

Plaidoyer pour une fédération franco-allemande. ...

« Mon locus standi est le suivant : faire la paix ou bien faire la révolution. – Tout (y compris la guerre civile) plutôt que la guerre entre peuples ! [...] Faire la paix, je ne conçois la réalisation de ce grand projet que d’une seule façon : par l’union intime de l’Allemagne et de la France.

Vous m’entendez bien : je ne dis pas entente, réconciliation, accord, rapprochement ; je ne parle d’aucun de ces remèdes anodins, qui sont, au mal présent, ce qu’est une camomille à un cancer. Je dis : union intime, c’est à dire symbiose politique, économique, administrative, – union douanière, fusion militaire, etc. Rien de moins ! »...

Il sait tout ce qui sépare les Allemands et les Français, et que l’incompréhension est à la base de leurs rapports. Les paysans et les ouvriers peuvent s’accorder, ainsi que les intellectuels : Heinrich Mann, Gide, Heine, Curtius, Romain Rolland, Rilke, Jaurès... Mais des millions d’autres sont « têtus, bornés, xénophobes de naissance, ennemis de tout ce qui heurte, ou froisse, ou trouble ou contredit leurs habitudes locales et leur crasseux idéal quotidien »...

 

Or sans l’accord de l’Allemagne et la France, la paix est impossible, l’Europe et la civilisation sont vulnérables. Il faut donc imposer cet accord... « Une fois achevée, cette unité fédérale, par sa masse elle-même, créera l’unité de l’Europe, – objet suprême de nos ambitions et de nos volontés »...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.