Lettres et manuscrits autographes

vente live: lundi 12 décembre 2016 à 14h00
Hôtel Ambassador - 16 boulevard Haussmann, 75009 Paris
Images du lot disponibles
45
Estimation
200 - 250 euros
Specialité
Autres thèmes
Victor COUSIN (1792-1867) philosophe et écrivain. L.A.S., Dresde 14 octobre 1824...

Victor COUSIN (1792-1867) philosophe et écrivain. L.A.S., Dresde 14 octobre 1824, à un comte ; 2 pages et demie in-8 (portrait joint).

Sur son arrestation en Allemagne, comme suspect de carbonarisme.

Il annonce son arrestation par un officier qui « m’a déclaré au nom du Roi que j’étois prisonnier d’Etat. […] Perquisition a été faite de mes livres, de mes papiers, et de mes lettres. On a trouvé quelques lettres de Paris, étrangères à la politique, quelques notes prises à la Bibliothèque de Dresde, sur des dissertations relatives à Platon et à la Philosophie ancienne, et quelques corrections de la traduction du Banquet par Racine. [...] Je reste dans ma chambre qu’on me donne pour prison provisoire avec deux gendarmes, devant lesquels je mange, et je travaille »... Il réclame la protection du gouvernement français.

« Sujet loyal du Roi, fonctionnaire dans mon pays, momentanément en disgrâce peut-être avec plusieurs de mes honorables amis, mais sans aucune tache comme citoyen et comme homme, entouré de la considération qui s’attache toujours à une conduite irréprochable, à quelques services, et à des travaux longs et difficiles, je ressens vivement tout ce qu’une pareille affaire a d’offensant pour moi, et de grave dans ma position »... Etc.

Il fait suivre sa signature des titres : « Professeur suppléant de l’histoire de la philosophie à la Faculté de lettres de l’Académie de Paris, collaborateur du Journal des Savans, membre de la Société asiatique, etc.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.