Lettres et Manuscrits Autographes

Live Auction
starts: June 24, 2011 @ 02:45 PM
Hôtel Régina - 2 Place des Pyramides - 75001 Paris
Available lot photos
10
Result
2,074 euros
Speciality
Other specialist areas
Georges BATAILLE (1897-1962).L. A. S. , Riom 23-25 juillet 1920, à un ami [le fu...
Georges BATAILLE (1897-1962).
L. A. S. , Riom 23-25 juillet 1920, à un ami [le futur archiviste-paléographe Robert Brun] ; 2 pages in-4.
Belle lettre à un condisciple de l'École des Chartes.
Il évoque ses souvenirs vagues du soir de l'examen d'entrée, vers une heure du matin ; il était alors un peu saoul.
J'ai passé des journées bien lamentables après cela, quêtant des thèses, ramenant enfin une misérable une sombre thèse de philologie.
Tout va très mal, bien mal - je m'ennuie froidement.
Il est vrai que je suis arrivé à un désespoir tout à fait charmant.
Je regarde à présent, il est bien tard, toutes ces drôleries qui m'entourent avec de l'indifférence : elles prennent ainsi une forme nouvelle.
C'est tout comme un décor vu des coulisses, mais, je t'assure, c'est tout à fait rasant.
Et puis tu comprends bien ce n'est pas librement que j'ai fait cela alors je sens que c'est très ridicule que j'ai l'esprit fait comme la figure d'une fille de cinquante ans, d'une fille dévorée d'envie.
Et c'est bête et plus bête encore que tout ce que je croyais …

Reprenant sa lettre le surlendemain, il avoue ne pas se rappeler très bien les notes de son ami, qui a mieux réussi que lui à l'oral : tu avais 15 en institutions à l'écrit, moi 18 ! Je te le dis avec fierté, car j'en ai été vivement frappé !
Tu as perdu aussi pas mal de points en latin sur moi. […]
Pour ma thèse j'ai été voir Bédier qui m'a proposé l'édition d'une admirable chanson de geste.
Malheureusement j'ai appris peu après qu'il en existait déjà une édition.
Sur le conseil de Bédier je continue mais cela n'en est pas moins un fort mauvais sujet. Maintenant que j'ai lu ma chanson que j'ai vu combien de choses curieuses ou merveilleuses la rendaient belle je ne sais plus par quel bout la prendre.
Faut-il commencer par la rime ? par les pieds ? la langue ? l'ensemble ? Je n'en sais diable rien …

Bédier lui a donné un tas de brochures en anglais et allemand dont il ne sortira jamais ; cela contribue à son ennui.
D'ailleurs je suis physiquement très bas et ainsi comme je ne puis profiter de la montagne le séjour d'ici me semble mortel. […]
J'en suis au point que j'ai passé bien une partie de la journée à apprendre le boston ! …
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.