Lettres et Manuscrits Autographes - Partie I

vente live: jeudi 4 novembre 2010 à 14h00
Salle Rossini - 7, rue Rossini - 75009
Images du lot disponibles
8
Résultat
6,960 euros
Specialité
Autres thèmes
[Affaire DREYFUS]. 26 dessins originaux (dont 12 signés) par Louis Malteste, [fé...
[Affaire DREYFUS]. 26 dessins originaux (dont 12 signés) par Louis Malteste, [février et octobre 1898] ; formats divers (la plupart 25 x 20 cm environ), montés dans un album oblong in-4, demi-maroquin rouge, sous emboîtage.
Remarquable reportage dessiné sur le procès d'Émile Zola, accusé de diffamation, devant les Assises de la Seine, à la suite de J'accuse ! (7-23 février 1898), et l'audience de la Cour de Cassation sur la demande en révision du procès Dreyfus (27-29 octobre 1898).
Ces dessins ont été exécutés par Louis Malteste (1870-1920) pour un journal anglais, à la plume (12) ou au crayon (14), parfois rehaussés au crayon bleu et à la gouache, et la plupart légendés. Vingt-deux relèvent du procès de Zola, quatre de la requête de Lucie Dreyfus entendue par la Cour de Cassation.
Les portraits des témoins furent exécutés, les premiers jours, de profil ou de trois quarts, correspondant à la place du dessinateur, à gauche de la barre ; plus tard, Malteste les réalisa de face.
Pour neuf dessins, on a monté en regard la coupure de presse avec la reproduction du dessin. Procès Zola.
Le banc des accusés :
Émile Zola, Alexandre Perrenx et Ernest Vaughan (le gérant et le directeur de L'Aurore) ; l'avocat Me Labori debout plaidant (petite déchirure en bas, enlevant la légende).
Casimir-Périer, de dos, levant la main pour prêter serment :
Je suis un simple citoyen à la disposition de la Justice de son pays !
Général Auguste Mercier :
Ma parole de soldat ! La voici “C'était un traître et il a été légalement & justement condamné” …
Général de Boisdeffre :
J'ai le plus profond respect pour la Justice de mon pays …
Général Gonse.
Général de Pellieux.
François Thévenet, l'ancien Garde des Sceaux.
Commandant Ravary, rapporteur dans l'enquête contre Esterhazy.
Le colonel Henry à la barre.
Commandant Du Paty de Clam prêtant serment.
Alphonse Bertillon.
Paul Moriot :
J'appartiens à un pays qui n'est pas tout à fait étranger à la France. Prenez une troupe de nègres …
Crépieux-Jamin, dentiste, expert amateur graphologue .
Auguste Molinier, professeur à l'École des Chartes.
Auguste Scheurer-Kestner.
Paul Mayer, Directeur de l'École des Chartes.
Louis Havet, professeur au Collège de France.
Grimaud, professeur à l'École Polytechnique.
Docteur Héricourt, professeur de physiologie à l'École de Médecine.
Le procureur général Bertrand.
Arthur Giry, professeur de diplomatique.
Ferdinand Walsin Esterhazy à la barre. Audience de la Cour de Cassation pour la révision.
Le rapporteur Alphonse Bard, lisant son rapport (29 octobre 1898).
Maître Henri Mornard, avocat, plaidant pour Mme Dreyfus.
Le Président Louis Loew.
M. Dumas.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.