Lettres & Manuscrit Autographes

Live Auction
starts: December 16, 2015 @ 02:00 PM
Salle Rossini - 7, rue Rossini 75009 Paris
Available lot photos
49
Estimation
1,200 - 1,500 euros
Speciality
Other specialist areas
Paul CLAUDEL. 16 L.A.S., 1934-1951, à Marcel Thiébaut, à la Revue de Paris ; 16 ...

Paul CLAUDEL. 16 L.A.S., 1934-1951, à Marcel Thiébaut, à la Revue de Paris ;

16 pages formats divers, qqs en‑têtes Ambassade de France en Belgique et Château de Brangues, 3 adresses (2 au dos de cartes postales illustrées représentant le château de Brangues). Bel ensemble sur sa collaboration à la Revue de Paris.

Bruxelles 5 juillet 1934. Il demande une nouvelle épreuve de son article : « J’y attacherais beaucoup d’importance »... Brangues 11 août. Il demande des exemplaires de la Revue de Paris du 14 juillet « où a paru mon article sur Richard Wagner »...

Bruxelles 18 janvier 1935. Il autorise la publication de son essai [Introduction à la peinture hollandaise] « en deux séries. Je n’ai pas l’intention de le faire paraître en librairie avant q.q. temps »...

Brangues 14 juin. « L’auto a fait sortir de mois les petits vers ci-contre que vous pourrez joindre, si le cœur vous en dit, à mes Poëmes (en ce cas à placer avant Le Marcheur) »...

Paris 16 mai 1936. Envoi de vers : « La ponctuation paraît capricieuse. Je vous serais cependant reconnaissant de la maintenir telle quelle. Si vous étiez tout à fait gentil, vous maintiendriez la feuille de garde telle quelle. C’est comme un héraut qui soufflerait dans ma petite trompette, – faite de la tige d’un pissenlit ! »...

20 mai. « L’autre jour en attendant le train, j’ai commis une autre petite pièce qui pourrait être jointe aux autres. Dans ce cas elle devrait précéder immédiatement Œillets »... 30 octobre. « Je vous donnerai volontiers mon étude sur Verlaine. Quant au Festin de la Sagesse, c’est la propriété d’Ida Rubinstein et il faudra que je demande sa permission »...

12 avril 1937. « J’ai beaucoup aimé Laforgue (surtout ses œuvres en prose), mais je l’ai un peu oublié. D’autre part, je suis un peu souffrant, accablé de travaux, et ne puis ajouter à la somme de mes obligations »...

28 mai, envoi de son abonnement à la Revue de Paris...

Brangues 13 juillet. Il n’a rien dans ses tiroirs, « sauf des mysticités exégétiques qui feraient probablement dresser les cheveux à vos lecteurs », mais il le félicite sur la tenue de la Revue : « Vos articles sur Léon Blum féroces et élégants ont fait la joie de tous ! »...

Paris 23 décembre 1939. Prière de renvoyer les photos pour l’illustration de ses articles Le Prado à Genève... 5 mai 1945 : envoyant son abonnement, il souhaite un « brillant avenir à l’enfant ressuscité »... Brangues 4 décembre : « Je suis content que mes Études Bibliques n’aient pas effarouché vos lecteurs. Je vous en enverrai d’autres »...

Paris 20 octobre 1947. Après avoir donné un article au Figaro sur l’Iliade, il s’est « replongé dans l’immense chef-d’œuvre », et envoie une nouvelle étude, « peut-être de nature à intéresser un public, aujourd’hui si peu familier avec les grandes œuvres qui tout de même restent le fondement de notre culture – si léger d’ailleurs et si facile à rebuter ! »...

11 avril 1951. « Rien à changer au “chapeau proposé” »...

[Brangues 2 août]. Invitation à Brangues : « je vous montrerais mes paperasses bibliques »... On joint l’épreuve corrigée de Fulgens Corona, corrigée par Claudel dans les semaines précédant sa mort (1er février 1955, 13 pages in-8 sous chemise autographe).

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.