Lettres & Manuscrits Autographes

Live Auction
starts: December 17, 2014 @ 02:00 PM
Salle Rossini - 7, rue Rossini 75009 Paris
Available lot photos
29
Estimation
300 - 400 euros
Speciality
Other specialist areas
Casimir BARJAVEL (1805-1868) médecin et historien provençal. 19 L.A.S. (2 incomp...

Casimir BARJAVEL (1805-1868) médecin et historien provençal. 19 L.A.S. (2 incomplètes), Carpentras 1854-1868, à Alexandre Gueidon, éditeur-libraire à Marseille ; 38 pages in-8, qqs adresses.

27 janvier 1854. Les lacunes du Dictionnaire biographique de la Provence d’Achard seraient aisément comblées par « une douzaine de laborieux collaborateurs [...] qui auraient la patience d’exhumer tous les noms provençaux que recèlent les vieilles archives, ainsi que tous ceux que nos temps modernes ont fait surgir dans les sciences, la littérature, les arts, dans l’église, l’administration civile, les fastes de la guerre, &c. »... Le Plutarque provençal de Gueidon sera plutôt « un panthéon élevé aux plus illustres de la Provence », et tout en regrettant de ne pouvoir y collaborer, Barjavel y souscrit, et signale de récentes publications qui pourraient lui être utiles... 19 août 1855. Annonce de l’envoi de notices sur Jacques et Joseph Lapisse et Jacques Pineton de Chambrun, protestants d’Orange du XVIIe siècle... Précisions sur son Dictionnaire, et sur ses Dictons et sobriquets... 14 novembre 1856. Envoi d’une notice sur le P. Justin pour le Plutarque provençal... 7 juin 1857. Refus catégorique de « retrancher un iota » à sa notice sur le P. Justin, qui présente « bien des détails inédits »... 1er novembre 1858. Remerciement pour l’Almanach de Provence 1859, et proposition de notices abrégées pour de futurs volumes... 9 décembre. Nouvelles propositions pour la diffusion des publications de Gueidon, et de notices sur d’Inguimbert et Crillon... 22 juillet 1861. « Il faut avoir votre ténacité et votre dévouement patriotique, pour soutenir une œuvre aussi importante à travers une longue suite d’années »... 21 novembre 1861. Annonce de l’envoi de sa brochure sur l’arc d’Orange… 4 novembre 1862 : « vous aurez de moi et Althen et D’Inguimbert. Mais pour cela, il faut marcher d’un pas ordinaire, et non comme la tortue, ou l’écrevisse »... 22 mai 1866. Proposition d’un échange de publications, dont sa propre notice sur la Maison de Sainte-Garde-des-Champs, de qualité bibliophilique... 11 février 1868. Il réclame le renvoi de son manuscrit sur Joseph d’Ortigue, « ou je me fâche sérieusement »... 5 mars 1868 : « vous avez commis une grave erreur en attribuant à feu Mr Victor Courtet, le roman (La Valmasque) dont l’auteur est son cousin Jules Courtet. Il importerait que de pareilles erreurs ne fussent pas commises dans notre midi, où nous devons connaître la vérité, quand il s’agit de personnes qui habitent sous le même ciel que nous »... Etc.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.