Lettres & Manuscrits Autographes

Live Auction
starts: April 19, 2012 @ 02:00 PM
Hôtel Régina - Salon de Flore - 2 Place des Pyramides - 75001 Paris
Available lot photos
14
Result
24,400 euros
Speciality
Other specialist areas
Joe BOUSQUET (1897-1950). Cahier autographe ; cahier in-8 de 157 pages (20,8 x 1...
Joe BOUSQUET (1897-1950). Cahier autographe ; cahier in-8 de 157 pages (20,8 x 13,4 cm) à l'encre bleue, rouge, verte ou violette sur papier quadrillé (dérelié).
Précieux cahier de notes de lecture, réflexions, citations et méditations sur le langage et l'écriture. Nous ne pouvons en donner qu'un rapide aperçu.

Le cahier commence par une réflexion sur la rhétorique, puis cette pensée : S'attacher à rendre toute saison inoubliable, comme si c'était le seul moyen d'en édifier le souvenir à l'image de la vérité … La nouveauté n'est qu'une condition. Il ne faut pas croire que le romancier fasse son métier en nous apportant une connaissance nouvelle ; mais il intègre cette nouveauté. C'est la sensation d'une connaissance plus étroite qu'il nous donne. Il oriente nos sensations sur une idée plus pénétrante du réel. Il fait de la vérité une machine sensible, nous enfonce dans l'illusion que l'on peut “être” avec un bénéfice pour la vérité.

La vérité n'est pas à connaître mais à incarner … Un mot très important : …“le vrai d'un événement, l'urgence d'une pensée suffisent assez bien à nous faire oublier les phrases que nous connaissions à leur propos.” … Il faudrait ici, coûte que coûte, trouver un mythe. Car le mythe agit efficacement sur la rhétorique : et je crois que Jean Paulhan a usé d'arguments rhétoriques quand il a voulu passer de l'écrivain au lecteur … Sous le titre Le tour de roue ou la Journée intellectuelle, Bousquet fait la liste de lectures faites ou à faire, avec références à des cahiers ou piles de papiers : Shakespeare, Raymond Lulle, Plutarque, Swedenborg, Hegel, Fabre d'Olivet, Aristote, Lautréamont, Rilke, Sainte-Beuve, Éluard, Ovide, Tacite, Littré, Paulhan… Il analyse les neuf prédicats des accidents (quantité, qualité, action, passion, etc.), l' accommodation des éléments à tous les genres de causes , des prédicats finaux (vertu, vérité, gloire)… Certains passages comportent des références de pages : 80. Puisqu'il appartient à la nature des choses qui l'engendrent et se corrompent de désagréger d'abord par parties toute chose corruptible ; et ensuite d'agréger les parties en toute chose engendrable : comme il est manifeste dans toute génération et corruption dont les causes sont la haine et l'amitié : la haine en effet agit dans les choses pour dénuder les formes de leur sujet, alors que l'amour est la cause de leur union avec lui … Ailleurs, Bousquet suit l'enseignement de Raymond Lulle : Ars magna. P. 227 , se rapportant à la définition des principes. La bonté est un élément par la vertu duquel le bien produit le bien. […] La durée est le principe en raison duquel la grandeur, la bonté etc. durent.

La puissance ce par quoi bonté, grandeur et les autres modalités peuvent exister et agir.

La sagesse est la propriété par la vertu de laquelle le sage comprend.

La volonté, ce qui transforme bonté, grandeur et leurs semblables, en des faits de désir , etc. D'autres notes se rapportent à l'Opusculum de auditu kabbalistico du même théologien ; elles sont suivies d'un pense-bête : Chercher lettres Paulhan et Gala … Ailleurs, Bousquet s'essaie à la traduction, et au commentaire de passages en latin : Le goût de la connaissance est inné dans les hommes comme une ardeur naturelle qui les pousse à saisir la vérité enfermée dans tous les objets de savoir, qu'Aristote le premier en a porté témoignage soutenant dans sa métaphysique qu'il appartenait à quelques-uns d'admirer toute espèce et qu'ainsi fallait-il leur reconnaître une concupiscence naturelle de savoir et de comprendre la vérité de toutes les choses connaissables, mais à tous les hommes, ajoutait-il, il appartient d'admirer … Et c'est ainsi que nous admettrons que plus une chose est haute plus elle est digne d'être sue à cause de sa croissante proximité avec le vrai … D'autres pages sont consacrées à la Kabbale, l'orgueil, la méchanceté, la colère déduite par les principes , la navigation… Le cahier se termine par un texte inachevé : Orateur, élève ta conscience dans ton allocution, et forme en le discours par les principes et les règles et en agissant ainsi atteins par eux à la contrition. Et si tu appliques les principes et les règles à discourir de la contrition, tu détermineras le mouvement du cœur d'où s'élèveront les soupirs et les gémissements. Du cœur jusqu'aux yeux l'eau s'élèvera, mouillant ta face, tes mains et tes vêtements, et cette eau te fera sentir sa chaleur car elle est issue d'une source chaude et fervente, et cette eau sainte sera l'agent de ta confession …
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.