LETTRES & MANUSCRITS AUTOGRAPHES

jeudi 17 octobre 2019 à 14h15
Hôtel Ambassador - 16 boulevard Haussmann, 75009 Paris
Images du lot disponibles
33
Résultat
500 euros
Specialité
Autres thèmes
DENIS (Maurice). 4 missives autographes signées, soit 2 lettres et 2 cartes de v...
DENIS (Maurice). 4 missives autographes signées, soit 2 lettres et 2 cartes de visite, adressées au médecin, historien et critique d'art Élie Faure. 1904-1923 et s.d. – Saint-Germain-en-Laye, 3 décembre 1904. Sur le banquet en l'honneur du peintre Eugène Carrière organisé par Élie Faure et qui se tiendrait le 20 décembre 1904 sous la présidence de Rodin : « Vous recevrez, j'espère avant dimanche, cette réponse à un mot de Laprade [le peintre Pierre Laprade] qui me demande de votre part ma participation au banquet Carrière. Je n'aime pas beaucoup, je l'avoue, les manifestations de ce genre, mais j'accepte bien volontiers si c'est le meilleur moyen de rendre hommage à notre grand ami Carrière. Parmi les fidèles de Carrière dont la notoriété servirait votre banquet, inscrivez Adrien Mithouard, conseiller municip[al] et direct[eu]r de L'Occident. Je garantis qu'il acceptera... » – Saint-Germain-en-Laye, 1905. Sur un nouveau projet de salon : « Il est impossible d'adhérer à l'improviste au projet que vous avez bien voulu me soumettre. Permettez-moi de réfléchir. Dès maintenant, je ne vois que trop que les objections faites au projet de Ch. Morice s'adressent aussi à votre projet, avec cette différence que je connais ch. morice depuis l'époque du symbolisme, et que je suis excusable, n'est-ce pas ? de souhaiter vous connaître mieux. je ne sais ce que mes amis bonnard, Vuillard, serusier, etc. penseront de ce nouVeau groupement. mais je doute qu'ils adhèrent ; nous sommes tous fort attachés et depuis longtemps, aux Indépendants. Il faudrait donc les quitter pour vous suivre ? Car c'est à peine si la production annuelle, même excessive, hélas ! de chacun de nous peut suffire aux expositions toujours trop nombreuses de Paris, à celles de la province et de l'étranger. Que serait-ce s'il fallait encore donner des ouvrages à ce cercle aristocratiquement fermé que vous proposez ? Je vous remercie d'avoir pensé à moi et des sentiments de sympathie que vous m'exprimez... » – S.l., juin 1910. « Votre cézanne est excellent. Je l'avais lu avant que vous ne me l'eussiez envoyé, et je l'ai préféré tout de suite à ce que j'avais précédemment lu de vous. Il y a là des précisions, des réalités. l'homme cézanne, que j'ai connu, Vous l'aVez fait très ressemblant. Encore merci, et croyez à mes sentiments très distingués... » Élie Faure consacra plusieurs études à Paul Cézanne, un premier article dans Portraits d'hier du 1er mai 1910, dont il est question ici (intégré en 1914 dans son recueil Les Constructeurs), un second article dans L'Art décoratif du 5 octobre 1911, et une monographie complète parue chez Crès en 1923. – S.l.n.d. « Avec mes remerciements pour l'hommage de votre livre que je trouve à mon retour d'Italie, et mes meilleurs compliments... » Élie Faure publia plusieurs ouvrages en 1910.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.