Livres Anciens & du XIXe Siècle

vente live: mercredi 14 mai 2014 à 14h00
Salle Rossini - 7, rue Rossini - 75009 Paris
Images du lot disponibles
32
Estimation
2,000 - 3,000 euros
Specialité
Autres thèmes
CHAVIGNY (Jean-Aimé de). Les Pleiades, divisees en VII livres, prises & tirees d...
CHAVIGNY (Jean-Aimé de). Les Pleiades, divisees en VII livres, prises & tirees des anciennes Prophéties, & conferees avec les Oracles de tant celebre & renommé M. Michel de Nostredame... Outre plus, en cette seconde edition, y a esté adjousté le Discours Parenetique sur les choses Turques : avec les Presages sur l'horrible eclipse du Soleil veuë au mois d'Octobre 1605. Ensemble un Traicté sur le Comete precedent, apparu au mois d'Octobre l'an 1604... S.l. [Lyon], Pierre Rigaud, 1606. 2 parties en un volume in-8, vélin souple à recouvrements, titre manuscrit (postérieur) sur le dos, tranches lisses (Reliure de l'époque). Rarissime recueil de prophéties d'un des premiers commentateurs de Nostradamus. ¶ Il s'agit de la seconde édition, fort augmentée, du grand-œuvre de Jean-Aimé de Chavigny, disciple de Nostradamus qui avait quitté sa ville de Beaune pour s'établir à Salon-de-Provence auprès du maître, qu'il assista jusqu'à sa mort et dont il offrit, dans La Première face du Janus françois puis dans Les Pléiades, un commentaire prosélyte accompagné de prédictions personnelles, où il est traité du renouvellement des siècles, changement des Empires et advancement du nom chrestien. ¶ Cette seconde édition, publiée trois ans après la première, contient en édition originale l'important Discours parenetique sur les choses turques... où est proposé s'il est expedient & utile à la Republique Chrestienne, de prendre les armes par communes forces, & les porter jusqu'en Grece, & Thrace, contre ce juré & pernicieux ennemi du nom Chrestien, qui par toutes voyes cherche d'envahir & ruiner la Chrestienté... en 9 ff.n.ch. et 190 pp., doté d'un titre particulier. ¶ Bel exemplaire dans sa première reliure en vélin, à la date de 1606 comme il se doit, bien complet du Discours parenetique, « morceau qui ne se trouve pas dans tous les exemplaires », écrit Brunet. ¶ Exemplaire d'Antoine Gachet d'Artigny (1706-1778), savant bibliographe du XVIIIe siècle qui avait fait connaître Chavigny et ses Pléiades – comme tant d'autres textes rares et méconnus – dans ses Nouveaux mémoires d'histoire, de critique et de littérature, avec cette note de sa main sur le premier contreplat : « Ouvrage singulier, très-rare, & presqu’inconnu avant que j’en eusse donné l’Extrait dans le III. Vol. de mes Nouveaux Mémoires ». ¶ Cette précieuse analyse des Pléiades à laquelle il renvoie à même son exemplaire faisait encore autorité un siècle plus tard et était citée par Brunet, Graesse et le catalogue Ouvaroff dans les notices consacrées à l'auteur. ¶ De la bibliothèque Stanislas de Guaita (1899, n°154), avec la note autographe signée : 2 parties en un fort vol., collationné complet. Paris, ce 10 février 1897 sur le second contreplat. Autre mention au-dessous : Ouvrage rare, payé 65 frs chez les successeurs de Techener (c'est-à-dire chez Henri Leclerc, prédécesseur de Louis Giraud-Badin). ¶ Petites rousseurs éparses et quelques ff. ternis, trois attaches de nerfs détachées du premier plat. ¶ Brunet, I, 1828 – Graesse, II, 129 – Caillet, I, n°2305 (sans le Discours parénétique) – A. G. d'Artigny : Nouveaux mémoires..., Paris, 1749-1758, III, pp. 145-168.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.