Livres Anciens & du XIXe Siècle

mercredi 14 mai 2014 à 14h00
Salle Rossini - 7, rue Rossini - 75009 Paris
Images du lot disponibles
47
Résultat
1,800 euros
Specialité
Autres thèmes
DIOGÈNE LAËRCE. De vitis, dogm. & apophth. clarorum philosophorum, l...
DIOGÈNE LAËRCE. De vitis, dogm. & apophth. clarorum philosophorum, libri X. Hesychii ill., de iisdem philos. & de aliis scriptoribus liber. Pythagor. philosophorum fragmenta. Omnia græcè et lat. ex editione II. Is. Casauboni notæ ad lib. Diogenis, multo auctiores et emendatiores. Genève, Henri Estienne, 1593. 5 parties en un volume in-8, maroquin fauve, bordure aux petits fers dorés cernée de doubles filets et d'une roulette, décor doré de type coins-centre avec losange en réserve composé d'acanthes aux petits fers et de vasques dans les écoinçons, plaque losangée au centre contenant un médaillon armorié bordé d'une roulette et de fleurons aux coins, dos plat encadré d'une double bordure et de fleurons dorés, tranches dorées (Reliure de l'époque). Savante édition de Diogène Laërce donnée par Henri Estienne. ¶ Elle renferme le texte grec des Vies des philosophes, avec en regard la traduction latine d'Ambrosio et Brognoli corrigée par son érudit éditeur, les notes d'Isaac Casaubon, un important index, ainsi que les Fragments des philosophes pythagoriques dans la version de Willem Canter et le Nomenclateur d'Hésychios de Milet, dans celle d'Adrianus Junius. Selon Renouard (qui ne décrit qu'un second tirage en date de 1594), cette édition de Diogène Laërce est « supérieure à la précédente de 1570, et plus correcte » et les notes de Casaubon s'y trouvent « plus amples et plus exactes que dans leur première édition, faite en 1589, en un vol. in-8, sans le texte ». ¶ Reliure aux armes du duc d'Épernon, l'archimignon d'Henri III surnommé le « demi-roi ». ¶ Entré dans la carrière des armes, Jean-Louis de Nogaret de La Valette (1554-1642) parut à la cour, où il devint l'un des mignons d'Henri III. Mestre de camp en 1579, envoyé en ambassade auprès du duc de Savoie, il fut comblé d'honneurs et de richesses et créé duc d'Epernon et pair de France en 1581, gouverneur du Boulonnais et de Loches, de Metz, de la citadelle de Lyon, de Provence. À la mort de son rival, le duc de Joyeuse, il est fait Amiral de France et gouverneur de Normandie, de Caen et du Havre de Grâce. Champion d'Henri III contre la Ligue pro-espagnole de 1584 à 1589, Épernon se ralliera à Henri IV et fera, après l'assassinat du monarque, nommer régente la reine Marie de Médicis. ¶ Ex-libris manuscrit sur le titre : de Voisins de Bailet, précédé d'un autre, biffé. ¶ Reliure un peu frottée, coiffe de tête manquante, deux mors ouverts, coins usés. Quelques rousseurs éparses, petite mouillure angulaire, rares petites déchirures sans atteinte à l'imprimé. ¶ Renouard : Estienne, 156, n°5 (éd. 1594) – Adams, D-483 – GLN 15-16, n°3609.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.