Livres Anciens & du XIXe siècle Livres de fêtes

vendredi 27 juin 2014 à 14h00
Salle Rossini - 7, rue Rossini - 75009 Paris
Images du lot disponibles
20
Estimation
800 - 1,000 euros
Specialité
Autres thèmes
BUDÉ (Guillaume). Annotationes in quatuor & viginti Pandectarum libros, ad Ioann...
BUDÉ (Guillaume). Annotationes in quatuor & viginti Pandectarum libros, ad Ioannem Deganaium Cancellarium Franciæ. Paris, Jean Petit, 1536. — Altera editio Annotationum in Pandectas. Ibid., id., 1536. 2 ouvrages en un volume petit in-folio, demi-basane bleu nuit, dos lisse orné d'entrelacs dorés, tranches mouchetées (Reliure du XIXe siècle). Réédition du précieux commentaire de Guillaume Budé sur les vingt-quatre premiers livres des Pandectes de Justinien – recueil général des décisions des anciens jurisconsultes romains, aussi appelé Digeste. ¶ Ce commentaire de Budé, qui cherche à débarrasser cette partie du Corpus juris civilis des gloses des juristes Accurse et Bartole, faisant table rase de la masse de commentaires accumulés, est dédié au chancelier Jean de Ganay. Il connut une première édition à Paris, chez Josse Bade, en 1508, puis de nombreuses éditions successives. Celle-ci est une nouvelle émission de l'édition de 1535, dont Maurice de La Porte et Jean Petit avaient partagé le financement. ¶ On considère Guillaume Budé (1468-1540) comme le fondateur de l'humanisme juridique et le précurseur de Cujas. Grand philologue, Budé fonde ses travaux sur l'examen approfondi des manuscrits connus et ponctue ses ouvrages de références au grec qu'il pratique avec aisance, lui valant le surnom de Prince des hellénistes. ¶ L'exemplaire a appartenu à deux juristes du XVIe siècle, d'après les ex-libris manuscrits reportés au titre : Martinus, advocatus regius, 1570 et Martialis de Douhet, advocatus. ¶ Petit manque de cuir à la coiffe inférieure, épidermures aux mors. Minime trou au feuillet de titre, légère mouillure marginale.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés au bon fonctionnement du site.